Bourse > Societe generale > Societe generale : Résultats pénalisés par le non-récurrent
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
50.210 € +0.86 % Temps réel Euronext Paris
49.605 €Ouverture : +1.22 %Perf Ouverture : 50.710 €+ Haut : 49.270 €+ Bas :
49.780 €Clôture veille : 4 252 710Volume : +0.53 %Capi échangé : 40 555 M€Capi. :

Societe generale : Résultats pénalisés par le non-récurrent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Société Générale publie un résultat net part du groupe de 433 millions d'euros pour le deuxième trimestre 2012, à rapprocher de 747 millions l'année dernière à la même époque.

Ce résultat intègre le résultat du portefeuille d'actifs gérés en extinction pour -114 millions et des éléments non-économiques à hauteur de +145 millions, ainsi que des éléments non-récurrents pour -391 millions. Retraité de ces éléments, il s'établit à 793 millions.

Le résultat d'exploitation trimestriel s'élève à 1.464 millions d'euros, en hausse de 35,9% en raison de la variation favorable de la charge du risque, celle du deuxième trimestre 2011 ayant été gonflée par les premières dotations destinées à couvrir le risque souverain grec.

Le résultat brut d'exploitation baisse de 1,6% à 2,3 milliards, le recul de 6,8% des frais de gestion n'ayant pu compenser intégralement une baisse de 3,6% du produit net bancaire, à 6,3 milliards.

'Cette évolution provient pour l'essentiel de la baisse des revenus de la Banque de Financement et d'Investissement, qui traduit un environnement de marché peu actif et adverse au risque et les conséquences des opérations de réduction du bilan engagées depuis plusieurs trimestres', explique l'établissement.

Le ratio Tier 1 de Société Générale s'établit au 30 juin 2012 à 11,6% (10,7% à fin 2011), tandis que le ratio Core Tier 1 atteint 9,9% à fin juin 2012, soit une progression de 51 points de base ce trimestre.

'Fort d'un coût du risque maîtrisé, le groupe est confiant dans sa capacité à générer du capital de façon régulière et soutenue. Il s'est donné les moyens d'atteindre ses ambitions au travers d'un programme de réduction de ses coûts, notamment dans la BFI, qui fera sentir son plein effet à partir du troisième trimestre de l'année 2012', ajoute-t-il.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...