Bourse > Societe generale > Societe generale : La socgen remplace le patron de sa banque de financement
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
50.210 € +0.86 % Temps réel Euronext Paris
49.605 €Ouverture : +1.22 %Perf Ouverture : 50.710 €+ Haut : 49.270 €+ Bas :
49.780 €Clôture veille : 4 252 710Volume : +0.53 %Capi échangé : 40 555 M€Capi. :

Societe generale : La socgen remplace le patron de sa banque de financement

La socgen remplace le patron de sa banque de financementLa socgen remplace le patron de sa banque de financement

par Matthieu Protard

PARIS, 21 Décembre - La Société générale a annoncé mercredi le départ du patron de sa banque de financement et d'investissement, Michel Péretié, alors que les activités de marché des banques subissent de plein fouet les effets de la crise de la dette européenne.

Michel Péretié sera remplacé par l'actuel directeur financier de la banque, Didier Valet, et ce à compter du 3 janvier prochain.

Didier Valet sera quant à lui remplacé par Bertrand Badré, l'ancien directeur financier du Crédit agricole.

Cette annonce surprise survient alors que la SocGen, l'un des leaders mondiaux sur le marché des dérivés, travaille à un plan de réorganisation de sa BFI, que la banque n'a toutefois toujours pas détaillé, à la différence du Crédit agricole la semaine dernière.

BNP Paribas a de son côté fait savoir qu'elle allait supprimer près de 1.400 postes, soit environ 6,5% des effectifs, dans la BFI.

Interrogée, une porte-parole de la SocGen a refusé de commenter plus en détails les raisons du départ de Michel Péretié.

"Michel Péretié, qui a décidé de poursuivre de nouvelles opportunités en dehors de la banque", indique simplement le groupe dans un communiqué.

"Ils ont probablement le sentiment que c'est le bon moment pour procéder à des changements pour mettre en oeuvre plus de rationalisation, créer un business sensiblement différent à la lumière de Bâle III et de tous les défis que les banques vont devoir relever pour préserver leur rentabilité", commente un analyste parisien qui n'a pas souhaité être nommé.

"Je trouve que c'est plutôt une bonne nouvelle pour l'action", souligne un autre analyste financier sous couvert d'anonymat, soulignant l'expérience passée de Bertrand Badré à la direction financière du Crédit agricole pendant la crise financière et la crise de la dette grecque.

Avec Christian Plumb, édité par Pascale Denis

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...