Bourse > Societe generale > Societe generale : La pression s'accroît, mais natixis reste à l'achat
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
50.210 € +0.86 % Temps réel Euronext Paris
49.605 €Ouverture : +1.22 %Perf Ouverture : 50.710 €+ Haut : 49.270 €+ Bas :
49.780 €Clôture veille : 4 252 710Volume : +0.53 %Capi échangé : 40 555 M€Capi. :

Societe generale : La pression s'accroît, mais natixis reste à l'achat

La pression s'accroît, mais natixis reste à l'achatLa pression s'accroît, mais natixis reste à l'achat

(Tradingsat.com) - Les valeurs bancaires poursuivent inexorablement leur baisse dans un contexte qui ne semble pas prêt de se détendre sur le front de la crise des dettes souveraines. L'opposition est en effet de plus en plus flagrante entre les partisans d'une monétisation et d'une mutualisation à grande échelle de la dette des pays européens les plus fragiles par l'intermédiaire de la BCE et des fameux Eurobonds, et l'Allemagne, farouchement opposée à tout ce qui s'apparente à une fuite en avant par le recours à la planche à billets.

Vers 16h30, BNP Paribas plonge ainsi de 4,5% à 25,6 euros, suivie de près par Société Générale (-2,9% à 15,5 euros, tout près de ses plus bas de septembre dernier) et Crédit Agricole (-2,4% à 4 euros, plus bas historique !).

Les propos rassurants qui étaient tenus lors de la publication des résultats trimestriels, sur la question grecque notamment, ont vite éclipsés par la détérioration globale de l'environnement de travail des établissements. Citant les statistiques de la Banque de France, Les Echos ont souligné aujourd'hui les difficultés croissantes des banques françaises à se financer. Après 36 milliards d'euros en août et 87 milliards en septembre, elles ont en effet emprunté 100 milliards d'euros auprès de la BCE en octobre, soit trois fois plus qu'à la même période un an plus tôt. L'aide à la BCE aux banques françaises a ainsi dépassé le mois dernier celle aux banques espagnoles.

Pas de quoi cependant remettre eu cause l'opinion toujours positive de certains analystes. Natixis vient ainsi de réitérer sa recommandation « Acheter » et son objectif de cours de 25 euros sur Société Générale, soulignant la décote de plus de 40% du titre par rapport à son secteur. Le broker évoque un message rassurant de la banque sur « le refinancement, la solvabilité et les leviers opérationnels », lors d'une récente présentation aux investisseurs.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...