Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOCIETE GENERALE

GLE - FR0000130809 SRD PEA PEA-PME
17.334 € -2.41 % Temps réel Euronext Paris

Societe generale : "est ce que t'as été une bonne gagneuse aujourd'hui ?" (jérôme kerviel)

vendredi 6 février 2009 à 13h40
BFM Bourse

(BFM Bourse) - Dans sa première interview après la fin de l'instruction dans l'affaire qui porte son nom, Jérôme Kerviel a dépeint vendredi sur RTL une vision des choses décidément très éloignée de celle de la Société Générale, qui, rappelons-le, l'accuse d'avoir fraudé, tel un « terroriste », entraînant une perte de 4,9 milliards d'euros pour la banque.

Jérôme Kerviel conteste d'ailleurs ce montant. « Je ne suis pas d'accord avec ce chiffre. Encore une fois, c'est un élément manquant dans l'enquête. La Société Générale a annoncé une perte de 4,9 milliards d'euros mais n'a apporté aucun élément prouvant la réalité de ce chiffre. Je ne suis même pas sûr que, dans ce chiffre, il n'y a pas des pertes qui sont liées à d'autres personnes, d'autres positions, je n'en sais rien. J'ai demandé au juge d'instruction de contrôler la réalité de ce chiffre de façon indépendante. Ils m'ont refusé cette demande », explique l'ancien trader.

Il balaye également l'argument selon lequel sa hiérarchie n'était pas au courant de ses prises de position : « Tout était visible. Mes positions je les prenais devant tout le monde, devant mes managers. J'ai voulu faire gagner de l'argent à la banque, toutes mes opérations ont été vues, monitorées, et contrôlées, vous croyez sincèrement qu'une opération de 15 milliards d'euros passe inaperçue et que la banque ne se pose aucune question ? Moi de mon côté, je ne me cachais pas, j'étais au milieu du desk et tout le monde me voyait faire. »

Jérôme Kerviel souligne au contraire la pression exercée par sa hiérarchie : « Je suis arrivé au trading en 2005, j'avais un objectif financier de 3 millions d'euros à réaliser. En 2008 mon objectif financier est passé à 55 millions d'euros. […] Cela veut dire du stress une pression au quotidien pour réaliser les résultats. […]. Tous les jours à la fin de la journée votre supérieur vient en demandant : "Est ce que t'as gagné aujourd'hui ? Est ce que t'as été une bonne gagneuse ?". Cette expression je l'ai entendue maintes et maintes fois ». A l'écoute de ces propos, il pourrait être tentant d'imaginer que la banque laissait ses traders prendre des positions pour de gros montants, du moment que cela rapportait, et que cela se traduisait en bonus pour tout le monde à la fin.

L'ancien trader reconnaît néanmoins « avoir été trop loin », « avoir pris des positions importantes ». Il évoque une certaine « déconnection de la réalité à un moment donné ». « Je me suis laissé entraîné dans une spirale, autoalimentée, sur laquelle mes supérieurs mettaient de l'huile pour que ça tourne à plein régime. », explique-t-il.

Quant à l'affaire judiciaire en cours, même s'il a « l'impression que la Générale tire les ficelles dans cette enquête », Jérôme Kerviel va continuer à demander des investigations complémentaires au juge Van Ruymbeke : « Il les refusera, il les refusera pas, ce sera son choix, mais je continuerai clairement à me battre ».

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOCIETE GENERALE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat