Bourse > Siemens > Siemens : Siemens supprimera 6.900 emplois dans son pôle énergie
SIEMENSSIEMENS SIA - DE0007236101 SIA - DE0007236101   SRD PEA PEA-PME
114.400 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
114.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 87 248 M€Capi. :

Siemens : Siemens supprimera 6.900 emplois dans son pôle énergie

Siemens supprimera autour de 6.900 emploisSiemens supprimera autour de 6.900 emplois

FRANCFORT (Reuters) - Siemens a annoncé jeudi qu'il comptait supprimer quelque 6.900 emplois dans ses divisions prestataires de services pour les secteurs de l'électricité, du pétrole et du gaz, qui souffrent de la rapide croissance du secteur des énergies renouvelables.

Le conglomérat allemand va réduire ses effectifs dans ses divisions Power and Gas et Process Industries and Drives, spécialisée dans les transmissions mécaniques pour l'industrie pétrolière et gazière et les turbines.

Ces coupes claires représenteront quelque 2% des effectifs globaux de Siemens qui précise que pour l'essentiel les suppressions de postes de la division Power and Gas se feront avant 2020.

"L'industrie de la production d'électricité subit des perturbations d'une ampleur et d'une vitesse sans précédentes", explique dans un communiqué Lisa Davis, membre du directoire du conglomérat industriel allemand.

"La décision d'aujourd'hui fait suite à trois années d'efforts en vue d'adapter l'entreprise à cet environnement changeant".

En dehors de sa filiale déficitaire Siemens Gamesa, spécialisée dans les turbines d'éoliennes, Process Industries and Drives a été la division de Siemens la moins rentable au troisième trimestre, avec une marge de 2,9%.

Siemens veut se transformer en un spécialiste des logiciels industriels. A cette fin, il compte introduire en Bourse son pôle santé et reloger ses actifs dans le rail et l'éolien au sein de coentreprises.

Siemens, qui ne peut encore donner le coût de cette restructuration, précise que la moitié environ des suppressions d'emplois auront lieu en Allemagne, En dehors de l'Allemagne, les mesures de restructuration élimineront au total un peu plus de 1.100 emplois dans d'autres pays européens.

(Georgina Prodhan et Christoph Steitz, Wilfrid Exbrayat et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...