Bourse > Siemens > Siemens : Misant sur un remaniement, SG passe à l'achat
SIEMENSSIEMENS SIA - DE0007236101SIA - DE0007236101
118.470 € -0.38 %
118.060 €Ouverture : +0.35 %Perf Ouverture : 118.470 €+ Haut : 118.000 €+ Bas :
118.920 €Clôture veille : 450Volume : +0.00 %Capi échangé : 90 352 M€Capi. :

Siemens : Misant sur un remaniement, SG passe à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Société Générale estime désormais qu'il est temps de se repositionner sur Siemens, action sur laquelle elle a relevé son conseil de 'neutre' à l'achat ce matin. Les analystes tirent notamment les conclusions du changement de direction intervenu cet été à la tête du conglomérat industriel allemand : le 'décevant' Peter Löscher a été remplacé au pied levé par Josef Käser, homme du sérail puisqu'il était jusqu'alors directeur financier. La maîtrise des coûts sera à l'honneur, et peut-être une refonte complète du vaste portefeuille d'activités de Siemens. L'objectif de cours est également relevé de 88 à 100 euros.

Sur le marché électronique Xetra, l'action Siemens ne réagit pas et reste stable à 84,5 euros, en ligne avec l'évolution de l'indice DAX.

Selon Société Générale, la promotion du directeur financier signale, pour ce groupe qui sous la direction précédente avait lancé toute une série d'avertissements sur résultats, 'que toujours plus d'attention sera portée au contrôle des coûts, des risques, de la gestion du cash, ainsi qu'au recentrage du portefeuille d'actifs'.

Les éléments exceptionnels qui plombaient sans cesse les résultats devraient ainsi s'éloigner, alors qu'ils représentent un total de deux milliards d'euros sur les dix dernières années, calcule SG. Le surcroît de discipline financière pourrait améliorer la marge de 130 points de base environ et augmenter le bénéfice par action de 0,8 euro, 'ce qui correspondrait à une valeur supplémentaire de plus de dix euros par action'.

S'il est possible qu'à court terme, et notamment pour l'exercice 2013/2014, l'objectif de marge opérationnelle soit encore tiré vers le bas à 10%, les 12% semblent à portée d'ici trois ans.

Enfin, la structure complexe de Siemens pourrait aussi évoluer très sensiblement et se recentrer sur ses positions les plus fortes : les automatismes industriels et les systèmes électriques, notamment l'efficacité énergétique. Société Générale n'y va pas de main-morte en estimant possible possible un 'éclatement' de la division Infrastructures & Villes, la constitution d'une co-entreprise dans le domaine ferroviaire, par exemple avec Alstom, ou encore la scission de la division Santé.

Dans le meilleur des cas, 'nous estimons que la valeur d'un Siemens totalement remanié pourrait atteindre 120 euros par action', indique la note de recherche.

Société Générale a cependant ajusté en légère baisse ses prévisions de bénéfice par action Siemens : après 6,16 euros en 2012/2013, il s'attendent à 5,10 euros au titre de l'exercice actuel qui se terminera fin septembre, avant une remontée à 7,12 euros en 2013/2014.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI