Bourse > Sequana nr > Sequana nr : Fermetures de sites et acquisitions
SEQUANA NRSEQUANA NR SEQNR - FR0000063364 SEQNR - FR0000063364   SRD PEA PEA-PME
1.400 € 0.00 %
1.400 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 1.400 €+ Haut : 1.400 €+ Bas :
1.400 €Clôture veille : 12Volume : +0.00 %Capi échangé : 210 M€Capi. :

Sequana nr : Fermetures de sites et acquisitions

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sequana lance un volet d'amélioration de son schéma industriel pour adapter ses capacités à l'évolution de la demande et réduire sa structure de coûts, et poursuivre son développement en distribution dans les secteurs en croissance et dans les pays émergents.

Dans cette optique, sa filiale Arjowiggins a présenté aux partenaires sociaux et au personnel des sites concernés les projets de fermeture des usines de Dalum Papir A/S au Danemark (papiers graphiques), d'Ivybridge au Royaume-Uni (papiers pour documents de sécurité, papiers de création) et de Witcel en Argentine (papiers de création).

'L'environnement économique particulièrement difficile, qui affecte l'industrie papetière depuis 2008, a accéléré le recul de la demande en papiers graphiques avec un marché en baisse d'environ 6% par an', explique le groupe.

La réduction des capacités du groupe représente 126000 tonnes soit environ 10% des capacités totales du groupe. L'ensemble des gammes de produits sera transféré et fabriqué sur les autres sites du groupe, en France, au Royaume-Uni et au Brésil.

Ces fermetures, qui devraient intervenir avant la fin de l'année 2012 pour Dalum Papir A/S et Witcel, et au cours du premier trimestre 2014 pour Ivybridge, concernent environ 430 personnes.

Une charge de restructuration d'environ 25 millions d'euros sera comptabilisée au troisième trimestre, dont environ 8 millions seront décaissés sur le quatrième et l'essentiel du solde sur l'année 2013. Ces restructurations permettront de réaliser des économies nettes d'environ 17 millions d'euros en année pleine, essentiellement à compter de 2013.

Par ailleurs, la filiale Antalis a finalisé deux acquisitions dans la distribution de produits d'emballage au Chili (Abitek) et en République Tchèque (Branopac). Ces acquisitions, qui représentent un chiffre d'affaires additionnel d'environ 15 millions d'euros en année pleine, ont été réalisées pour un montant de 17 millions en valeur d'entreprise.

Antalis continue de se renforcer dans la distribution de produits d'emballage, marché fragmenté et en croissance de plus de 5% par an. Ces acquisitions vont permettre à Antalis de disposer d'une base solide pour lancer un programme de développement des activités emballage en Amérique Latine où le groupe devient n°2 au Chili et dans les pays de l'Est.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...