Bourse > S.e.b. > S.e.b. : Un début d'année "très encourageant"
S.E.B.S.E.B. SK - FR0000121709SK - FR0000121709
155.050 € -1.52 % Temps réel Euronext Paris
156.000 €Ouverture : -0.61 %Perf Ouverture : 160.050 €+ Haut : 149.600 €+ Bas :
157.450 €Clôture veille : 167 061Volume : +0.33 %Capi échangé : 7 779 M€Capi. :

S.e.b. : Un début d'année "très encourageant"

(Tradingsat.com) - Le groupe SEB a réalisé un chiffre d’affaires de 1 115 millions d'euros, en hausse de 2,3 % au cours du premier trimestre 2016. Ajustées d’un impact devises négatif de 39 millions et d’un effet périmètre de 9 millions (OBH Nordica, non consolidée au 1er trimestre 2015), les ventes ont progressé de 5,1 % à structure et parités constantes. Cette croissance organique soutenue est à mettre en perspective d’une performance déjà très robuste au premier trimestre 2015 (+ 9,4 % de croissance). Elle est issue à la fois des volumes et d’un effet prix-mix substantiel, reflétant les augmentations de prix passées en compensation des fluctuations monétaires et la poursuite de la montée en gamme. Elle est en outre tirée par le développement continu des ventes en ligne, dans de très nombreux pays, matures et émergents.

Le résultat opérationnel d’activité (ROPA) à fin mars s’élève à 93 millions, équivalent à celui réalisé au premier trimestre 2015 (92 millions). Il intègre un impact devises négatif de 45 M€, qui porte le ROPA à parités constantes à 138 millions, en croissance organique de 50 %.

A fin mars 2016, la dette financière nette s’élève à 184 millions d'euros, en baisse de 132 millions par rapport à fin décembre 2015. Cette amélioration est liée à un allègement très significatif du besoin en fonds de roulement sur le trimestre, reflétant en particulier une amélioration des ratios de stocks, qui a permis de générer une trésorerie d’exploitation largement supérieure à celle des années passées.

Dans l’activité du Groupe SEB, le premier trimestre n’est pas représentatif de l’ensemble de l’année reste néanmoins solide et "très encourageant". Par ailleurs, sur la base des parités monétaires actuelles, l’effet devises sur le résultat Opérationnel d’Activité 2016 serait légèrement moins pénalisant qu’anticipé, de l’ordre de - 120 M€.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI