Bourse > S.e.b. > S.e.b. : Portzamparc relève sa cible après le rachat de WMF
S.E.B.S.E.B. SK - FR0000121709SK - FR0000121709
150.800 € -1.44 % Temps réel Euronext Paris
152.650 €Ouverture : -1.21 %Perf Ouverture : 153.000 €+ Haut : 150.000 €+ Bas :
153.000 €Clôture veille : 22 884Volume : +0.05 %Capi échangé : 7 565 M€Capi. :

S.e.b. : Portzamparc relève sa cible après le rachat de WMF

tradingsat

(CercleFinance.com) - Portzamparc a rehaussé son objectif de cours sur Seb de 105 à 120 euros, tout en maintenant son opinion 'renforcer', après l'annonce de l'acquisition du groupe allemand WMF, une opération que l'intermédiaire juge 'pertinente sur le plan stratégique'.

WMF a généré l'an passé 1,1 milliard d'euros de chiffre d'affaires, soit 23% des revenus totaux de Seb, et est présent sur le marché des petits équipements domestiques (56% de ses ventes totales), des machines à café professionnelles (37%) et des équipements hôteliers (7%). Par zones géographiques, la société dégageait au dernier pointage 51% de son chiffre d'affaires sur son marché domestique, 75% en Europe (Allemagne incluse) et le solde en Chine, en Corée du Sud, aux Etats-Unis et au Japon.

De son côté, Seb était jusqu'ici peu présent dans le secteur des ustensiles de cuisine, aussi cette acquisition permettra-t-elle
d'accélérer sa pénétration sur ce marché, souligne Portzamparc. Et d'ajouter: 'WMF apportera également son réseau de 200 magasins en propre en Allemagne, en Suisse et en Autriche. Les produits culinaires WMF permettront à Seb d'augmenter son pricing power, les produits étant généralement vendus en Allemagne entre 20% et 30% plus cher que les siens.'

'Financièrement intéressante - malgré la prime payée -' du point de vue de l'analyste, cette acquisition se fait sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,585 milliard d'euros, dont 565 millions de dettes financières nettes pour des fonds propres de 1,020 milliard.

Elle sera soumise aux autorités antitrust au second semestre, 'mais le management est confiant sur le fait qu'aucun problème majeur ne devrait être soulevé, Seb étant faiblement présent en
Allemagne', relate par ailleurs Portzamparc, qui l'intègre 'à partir de 2017 avant l'accord de l'antitrust'.

Au bout du compte, le broker estime que cette acquisition, 'avisée' et 'créatrice de valeur', 's'inscrit parfaitement dans la ligne directrice de Seb portant sur une poursuite de la croissance et sur l'amélioration de la rentabilité'.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI