Bourse > Schlumberger > Schlumberger : Amélioration de la situation avec PDVSA
SCHLUMBERGERSCHLUMBERGER SLB - AN8068571086SLB - AN8068571086
57.650 € -0.14 % Temps réel Euronext Paris
58.010 €Ouverture : -0.62 %Perf Ouverture : 58.990 €+ Haut : 57.130 €+ Bas :
57.730 €Clôture veille : 10 573Volume : +0.00 %Capi échangé : 82 682 M€Capi. :

Schlumberger : Amélioration de la situation avec PDVSA

tradingsat

(CercleFinance.com) - Schlumberger semble être en voie de régler les retards de paiement dont ses prestations faisaient l'objet au Venezuela. Le groupe a déclaré dimanche, par la voix de son directeur général Paal Kibsgaard et après des entretiens avec Petróleos de Venezuela S.A. (PDVSA, la compagnie pétrolière nationale du pays latino-américain), 'que le recouvrement des paiements s'était amélioré et que le groupe sera en mesure d'enregistrer tous les revenus correspondants à ses prestations au titre du 1er trimestre'.

'Nous nous attendons à finaliser un nouvel accord de règlement avec PDVSA et nous prévoyons une montée en puissance de notre activité afin de répondre aux besoins futurs de développement et de production et actuels de PDVSA', a aussi dimanche ajouté le directeur général du numéro 1 mondial des services parapétroliers.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Schlumberger recule cependant de 2,4% à 57,4 euros dans un marché en légère hausse.

Rappelons que le 18 mars dernier, lors d'une conférence sur l'énergie, Paal Kibsgaard avait déclaré : 'l'activité sur les marchés internationaux progresse bien au 1er trimestre, en ligne avec nos attentes. Le Venezuela constitue une exception, et nous y réduisons temporairement notre activité en raison des difficultés de perception dont nous avons dernièrement fait état'. Il s'attendait alors à ce que dossier trouve une issue rapide et avait alors confirmé ses projections financières pour l'année 2013, à savoir 'une croissance à deux chiffres du bénéfice par action'.

Un analyste cité par l'agence de presse Bloomberg évoquait, à cette date, une “ardoise” comprise entre 0,6 et 1,1 milliard de dollars pour Schlumberger. L'agence ajoutait que PDVSA tendait dernièrement à ralentir le règlement de ses factures lorsque le prix du baril était orienté en baisse et citait, selon le dernier état disponible, que la dette de PDVSA à l'égard de ses fournisseurs était de 12,3 milliards de dollars à fin 2011.

Le dernier rapport annuel de “Schlum” précise qu'en 2012, parmi les 85 pays dans lesquels il était présent, cinq d'entre eux dont le Venezuela concentraient plus de 5% de son chiffre d'affaires, seuls les Etats-Unis dépassant la barre des 10%. Bref, le Venezuela concentre entre 5 et 10% de ses ventes environ.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI