Bourse > Sanofi > Sanofi : Une bonne nouvelle concernant Aubagio
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
85.650 € +0.66 % Temps réel Euronext Paris
84.750 €Ouverture : +1.06 %Perf Ouverture : 85.820 €+ Haut : 84.480 €+ Bas :
85.090 €Clôture veille : 2 400 160Volume : +0.19 %Capi échangé : 110 662 M€Capi. :

Sanofi : Une bonne nouvelle concernant Aubagio

tradingsat

(CercleFinance.com) - Une nouvelle analyse suggère qu'Aubagio (tériflunomide), un médicament indiqué dans le traitement des patients adultes atteints de formes rémittentes de sclérose en plaques, ralentit l'atrophie cérébrale chez les personnes atteintes de sclérose en plaques récurrente-rémittente, a fait savoir ce mercredi Sanofia via un communiqué.

Plus précisément, les données obtenues par imagerie par résonance magnétique (IRM) dans le cadre de l'étude TEMSO de phase III démontrent qu'Aubagio ralentit significativement la perte de volume cérébral (ou atrophie) comparativement au placebo sur une période de 2 ans. Dans le cadre de cette analyse, les données IRM de l'étude TEMSO ont été analysées au moyen de SIENA (structural image evaluation, using normalization, of atrophy ou mesure du déplacement de la frontière cérébrale en analyse individuelle longitudinale), une méthodologie différente de celle employée au départ.

Les variations du volume cérébral par rapport au départ ont été évaluées chez les patients traités par Aubagio 14 mg ou 7 mg ou par placebo. Dans les études cliniques consacrées à Aubagio dans le traitement de la sclérose en plaques, y compris TEMSO, l'incidence des effets secondaires graves a été comparable dans les groupes traités par Aubagio et par placebo.

Ces données seront présentées le 10 octobre prochain à l'occasion du 31ème congrès du Comité européen pour le traitement et la recherche sur la sclérose en plaques (ECTRIMS), qui se tiendra à Barcelone (Espagne), a précisé Sanofi.

'Le contrôle ou la prévention de l'atrophie cérébrale constitue une cible importante du traitement de la sclérose en plaques', a expliqué le Professeur et Docteur Ludwig Kappos, directeur du département de neurologie de l'Hôpital universitaire de Bâle (Suisse), selon lequel 'Ces données jettent un nouvel éclairage sur les effets potentiels du tériflunomide chez les patients atteints de formes rémittentes de sclérose en plaques'.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...