Bourse > Sanofi > Sanofi : Sanofi cède sa dermatologie, résultats mitigés pour lemtrada
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
82.670 € +0.93 % Temps réel Euronext Paris
82.100 €Ouverture : +0.69 %Perf Ouverture : 83.750 €+ Haut : 82.100 €+ Bas :
81.910 €Clôture veille : 2 398 290Volume : +0.19 %Capi échangé : 104 227 M€Capi. :

Sanofi : Sanofi cède sa dermatologie, résultats mitigés pour lemtrada

tradingsat

par Ben Hirschler et Jean-Michel Bélot

LONDRES/PARIS (Reuters) - Sanofi a annoncé lundi la cession de Dermik, sa division dermatologie, au canadien Valeant Pharmaceuticals pour 425 millions de dollars US en numéraire, afin de se recentrer sur ses activités stratégiques.

Dermik, qui emploie environ 140 personnes aux Etats-Unis et 200 à Laval, au Canada, a enregistré un chiffre d'affaires de 206 millions de dollars US en 2010.

Le laboratoire français a par ailleurs jugé "positifs" les résultats préliminaires d'une étude clinique sur le Lemtrada, un médicament contre la sclérose en plaques hérité du rachat de la biotech américaine Genzyme. Selon des analystes, ces résultats, dits de phase III, sont en fait assez mitigés.

Cette étude fait état d'une réduction de 55% du taux de poussées de la maladie par rapport au traitement actuellement utilisé, le Rebif (forte dose d'interféron bêta-1a), chez les patients atteints de sclérose en plaques jamais traités auparavant.

Lors du rachat de Genzyme, un certificat de valeur conditionnel (CVC) a été émis sur le Nasdaq, dont la valeur est étroitement subordonnée au futur succès du Lemtrada.

Mark Clark, analyste de la Deutsche Bank, observe que ce résultat est comparable au taux de réduction de 52% obtenu par le médicament Gilenya de Novartis face à l'Avonex de Biogen Idec mais qu'il est "beaucoup moins impressionnant" que le taux de 74% obtenu par le même Lemtrada lors de la phase II des tests.

Un autre analyste, basé à Paris, estime que ces résultats confirment la très bonne efficacité du produit, mais aussi qu'il entraîne des effets secondaires "sérieux".

Sanofi a précisé qu'il allait déposer début 2012 des demandes d'homologation aux États-Unis et dans l'Union européenne pour le Lemtrada.

Vers 12h40, le titre Sanofi cédait 1% à 54,97 euros, ramenant sa progression depuis le début de l'année à moins de 15%.

Avec la contribution de James Reagan, édité par Gregory Schwartz

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI