Bourse > Sanofi > Sanofi : Programme clinique de phase 3 sur l'anti-pcsk9
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578 SAN - FR0000120578   SRD PEA PEA-PME
76.440 € +0.91 % Temps réel Euronext Paris
75.690 €Ouverture : +0.99 %Perf Ouverture : 76.770 €+ Haut : 75.260 €+ Bas :
75.750 €Clôture veille : 2 150 360Volume : +0.17 %Capi échangé : 96 554 M€Capi. :

Sanofi : Programme clinique de phase 3 sur l'anti-pcsk9

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sanofi et Regeneron lancent un vaste programme clinique de phase 3 sur l'anticorps anti-PCSK9 à effet hypolipémiant. Le programme de phase 3 Odyssey évaluera SAR236553/REGN727, potentiellement le premier inhibiteur de PCSK9 de sa classe thérapeutique. Il comportera plus de 10 essais cliniques et recrutera plus de 22 000 patients.

SAR236553/REGN727 pourrait être le premier anticorps monoclonal entièrement humanisé de sa classe pharmacothérapeutique. Il est administré par voie sous-cutanée et agit sur le taux de cholestérol des lipoprotéines de faible densité.

' Ce vaste programme de phase 3 évaluera la tolérance et l’efficacité de SAR236553/REGN727, administré en une seule injection toutes les deux semaines, dans le cadre de diverses stratégies thérapeutiques et chez différentes catégories de patients, comme des patients avec un risque cardiovasculaire élevé, intolérants aux statines ou atteints d'hypercholestérolémie familiale. ' a déclaré Jay Edelberg, M.D., Ph.D., Directeur de l'Unité de Développement et Lancement PCSK9 de Sanofi.

' La baisse du taux de LDL-C reste le principal objectif de la prise en charge de l’hypercholestérolémie, comme en témoignent de nombreux essais de morbidité et de mortalité. Malgré les traitements hypolipémiants traditionnels et leur grande efficacité, de nombreux patients, comme ceux souffrant d’hypercholestérolémie familiale ou avec un risque cardiovasculaire élevé, ne parviennent pas à atteindre le taux cible de LDL-C ', a expliqué le professeur Henry N. Ginsberg, M.D., du Centre médical de l’Université Columbia, à New York et président du comité de pilotage du programme ODYSSEY.

' L’inhibition soutenue de PCSK9 constitue une nouvelle option thérapeutique et son association à un traitement de référence pourrait permettre de réduire encore plus le taux de LDL-C et d’aider les patients à atteindre leur taux cible de LDL-C. '

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...