Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
85.440 € -0.69 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : Nouvelle étape dans la lutte contre le paludisme

vendredi 25 avril 2014 à 08h09
BFM Bourse

(BFM Bourse) - A l'occasion de la Journée Mondiale contre le Paludisme, Sanofi annonce que 300 millions de traitements antipaludiques ASAQ Winthrop ont été distribués en Afrique depuis la mise à disposition de ce médicament en 2007.

"Au-delà de l'innovation thérapeutique et industrielle de ce médicament, le vrai succès de ce projet tient à l'innovation sociale", a indiqué le Dr Robert Sebbag, Vice-Président, Accès au Médicament de Sanofi.

"En renonçant au brevet de ce médicament et en appliquant des prix différenciés pouvant aller jusqu'au modèle " sans perte ni profit " au secteur public et aux grandes organisations internationales de santé, Sanofi et la Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) ont franchi une étape décisive qui a amélioré l'accès aux traitements antipaludiques."

Conformément aux lignes directrices de l'OMS qui recommandent l'utilisation d'une association médicamenteuse comportant de l'artémisinine (Artemisinin-based Combination Therapy - ACT) pour le traitement du paludisme, ASAQ Winthrop est une association d'artesunate et d'amodiaquine à dose fixe, pour améliorer l'observance thérapeutique et réduire le risque de résistance. ASAQ Winthrop est le fruit d'un partenariat innovant avec DNDi, une fondation indépendante à but non lucratif.

Fabriqué par Sanofi dans son usine de Casablanca au Maroc, ASAQ Winthrop est enregistré dans 33 pays, dont 30 en Afrique. Facile à prendre (une seule dose par jour), ce médicament est disponible à un prix inférieur à 1$ pour les adultes et à 0,50 $ pour les enfants, pour 3 jours de traitement.

Grâce à des partenariats avec les programmes nationaux de lutte contre le paludisme, Sanofi collabore avec des experts locaux et des organisations non gouvernementales dans le cadre de programmes éducatifs et au moyen de différents supports pour lutter contre le paludisme sur tous les fronts, de la prévention au diagnostic et au traitement. L'un de ces programmes « Écoliers contre le paludisme » a permis de sensibiliser plus de 3,6 millions d'enfants dans neuf pays africains, grâce à des jeux, des concours de théâtre et des émissions de télévision.

Le paludisme est la maladie parasitaire la plus fréquente et la plus mortelle. Selon les dernières estimations publiées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en décembre 2013, on a enregistré, en 2012, 207 millions de cas de paludisme qui ont causé 627 000 décès, dont 90 % en Afrique. La plupart des décès surviennent chez des enfants vivant en Afrique, où un enfant meurt chaque minute du paludisme. En plus d'être un enjeu majeur de santé publique, le paludisme pèse lourdement sur le budget des familles affectées et sur les économies des pays d'endémie. Le diagnostic et le traitement précoces du paludisme peuvent permettre de réduire la gravité de la maladie et sa transmission et éviter le décès des personnes infectées.

G. M. - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.50 % vs -0.85 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat