Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
79.070 € -2.47 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : L'oréal ne veut pas extrapoler la rentabilité du 1er semestre

jeudi 26 août 2010 à 17h30
L'oréal ne veut pas extrapoler la rentabilité du 1er semestre

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - L'Oréal estime que son retour à une rentabilité record au premier semestre ne doit pas être extrapolé et vise une croissance annuelle 2010 supérieure à celle du marché mondial des cosmétiques.

Alors que la tourmente médiatique a repris autour de l'affaire Bettencourt, le numéro un mondial du secteur a fait état, mercredi soir, d'un très fort rebond de sa marge opérationnelle au premier semestre lui faisant retrouver son niveau de rentabilité record d'avant la crise.

Commentant ces résultats jeudi, Jean-Paul Agon, directeur général de l'Oréal, a estimé que les décisions stratégiques prises par le groupe et les efforts de réduction de coûts fournis pendant deux ans se traduisaient par "un retour à un résultat d'exploitation record, même si on ne peut pas l'extrapoler".

Après une croissance organique de 6,3% au premier semestre, les analystes anticipent un ralentissement de la dynamique des ventes au second, alors que les bases de comparaisons seront moins favorables et que les marchés matures, en particulier l'Europe occidentale, restent atones.

Se refusant à toute précision sur ses anticipations de croissance pour la deuxième partie de l'année, Jean-Paul Agon a simplement indiqué que le groupe espérait "faire mieux" que le marché mondial, dont la croissance devrait, selon lui, avoisiner les 4% cette année.

FORTE HAUSSE DU TITRE

Les résultats de L'Oréal, supérieurs aux attentes et unanimement jugés très solides par les analystes, ont été salués par le marché jeudi.

Le titre s'adjuge 4,4% à la Bourse de Paris, à 79,13 euros vers 17h00, signant la plus forte hausse du CAC, alors que l'indice avance de 0,95% au même moment et que l'indice diversifié des biens de consommation prend 1,3%.

"La performance du premier semestre est impressionnante", soulignent les analystes de Barclays Capital.

Soutenue par le fort rebond de la rentabilité des produits de luxe, il faudra cependant qu'elle profite d'une amélioration de la croissance et de la rentabilité dans les produits grand public pour que la dynamique soit durable en 2011 et les années suivantes, ajoutent-ils.

Jean-Paul Agon a précisé que la baisse de la rentabilité des produits grand public au premier semestre s'expliquait par le coût des lancements des lignes de déodorants.

Il a estimé que L'Oréal recueillait les fruits de ses choix stratégiques: le développement de produits innovants à des prix jugés "accessibles", le lancement de nouvelles catégories de produits comme les déodorants ou les lignes pour hommes destinés à générer de la croissance supplémentaire et l'accélération des ventes dans les pays émergents jugés stratégiques comme la Chine, le Brésil ou l'Inde.

Il a également réaffirmé que l'investissement de L'Oréal dans Sanofi était d'ordre financier et a ajouté ne pas avoir de projet à court terme le concernant.

"Nous sommes un actionnaire loyal et heureux dans Sanofi (...). Nous serions plus heureux si le cours de Bourse (de Sanofi) était plus haut", a-t-il ajouté.

Aux niveaux actuels de Sanofi, dont le cours accuse une baisse d'environ 19% depuis le début de l'année, la part de 8,7% détenue par L'Oréal est valorisée aux environs de 5,0 milliards d'euros.

Jean-Paul Agon s'est également refusé à tout commentaire sur les projets d'acquisition prêtés au groupe pharmaceutique visant notamment l'américain Genzyme.

Edité par Benjamin Mallet

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+325.70 % vs +9.83 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat