Bourse > Sanofi > Sanofi : Des vaccins pfizer et sanofi suspendus après 4 décès au japon
SANOFISANOFI SAN - FR0000120578SAN - FR0000120578
86.610 € +0.74 % Temps réel Euronext Paris
87.000 €Ouverture : -0.45 %Perf Ouverture : 88.000 €+ Haut : 86.170 €+ Bas :
85.970 €Clôture veille : 3 398 510Volume : +0.26 %Capi échangé : 111 902 M€Capi. :

Sanofi : Des vaccins pfizer et sanofi suspendus après 4 décès au japon

tradingsat

TOKYO (Reuters) - Les autorités sanitaires du Japon ont suspendu lundi l'emploi de deux vaccins produits par les laboratoires Pfizer et Sanofi-Aventis à la suite du décès de quatre enfants.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé précise que les vaccins concernés - le Prevenar de Pfizer et l'ActHIB de Sanofi - resteront suspendus le temps que les enquêtes lancées sur ces morts soient menées à leur terme.

Ils servent à immuniser contre certaines formes de méningites et de pneumonie. Les enfants sont morts peu après avoir reçu les vaccins mais aucun lien n'est encore établi entre leur administration et les décès.

Un panel d'experts du ministère de la Santé doit se réunir mardi pour discuter des conclusions des enquêtes.

Aux Etats-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) et les Centres de prévention et de contrôle des maladies ont dit n'avoir rien décelé d'anormal avec ces vaccins.

Une porte-parole de la FDA a indiqué que les autorités continueraient de surveiller l'emploi de ces vaccins.

Le titre Pfizer cède 0,56% lundi à Wall Street alors que le Dow Jones abandonne 0,87%. L'action Sanofi-Aventis a clôturé en baisse de 1,21% tandis que l'indice sectoriel européen de la santé a perdu 0,67%.

En février 2010, une affaire de santé publique similaire avait impliqué le Prevenar aux Pays-Bas mais les autorités sanitaires avaient finalement exclu tout lien entre le vaccin de Pfizer et le décès de trois enfants qui l'avaient reçu.

Trois des quatre enfants décédés au Japon ont reçu les deux vaccins. En outre, trois enfants ont reçu un mélange de vaccins contre la diphtérie, les quintes de toux et le tétanos le même jour que leur administration d'autres vaccins.

Trois enfants sont morts au lendemain de leur vaccination, entre les 2 et 4 mars.

Depuis Tokyo, les deux entreprises ont dit coopérer avec l'enquête. Un porte-parole de Sanofi a précisé que l'entreprise avait distribué plus de trois millions de doses du ActHIB au Japon depuis 2008 et, selon son homologue de Pfizer, plus de deux millions de doses de Prevenar ont été distribuées dans le pays depuis l'an dernier.

James Topham, Henri-Pierre André, Clément Guillou, Florent Le Quintrec et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Gwénaelle Barzic

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...