Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

RUBIS

RUI - FR0013269123 SRD PEA PEA-PME
28.350 € -1.73 % Temps réel Euronext Paris

Rubis : Toujours plombé par ses stations-service en Haïti, Rubis se redresse moins bien que prévu

vendredi 10 septembre 2021 à 12h36
Rubis est à la peine en Bourse

(BFM Bourse) - Les résultats du spécialiste des infrastructures de stockage et de distribution d'énergie se redressent moins rapidement qu'espéré, en raison de la dégradation de la situation à Haïti qui pèse sur l'activité dans les Caraïbes et de la prolongation des restrictions dans certains marchés. La publication entraîne une nouvelle sanction pour le cours de Bourse.

Alors que l'action Rubis souffre déjà de la prise de distance de nombreux gérants vis-à-vis des secteurs jugés peu ESG-compatibles (même si le groupe ne produit pas lui-même de ressources fossiles, il joue un rôle important dans la chaîne de valeur du pétrole), la publication des comptes du premier semestre échoue à relancer l'intérêt pour le titre - même de la part des chasseurs de dividende, qui au cours actuel peuvent tabler sur près de 6% de rendement.

En fin de matinée vendredi, Rubis flanche de 3,2% à 31,04 euros, un plus bas niveau en Bourse depuis le 9 novembre 2020 (le point de départ du rally sur les valeurs cycliques, qui avait permis une progression de près de 35% du titre en deux mois).

L'activité de l'entreprise, spécialisée dans le stockage, le transport et la distribution de produits issus des hydrocarbures, est restée affectée au premier semestre 2021 par l'impact de la Covid-19, les campagnes de vaccination n'ayant pas connu d'harmonisation à l'échelle mondiale et l'apparition de variants ayant entraîné de nouvelles restrictions avec des intensités différenciées selon les pays. La période a été marquée par la forte remontée (+40%) des prix pétroliers, l'excellente tenue de l'activité bitumes et l'amélioration continue des indicateurs en Afrique de l'Est (volumes et rentabilité), mais aussi par la dégradation de la situation à Haïti, où le groupe est très présent via un important réseau de stations-service (133 points de vente en 2020, soit 13% de l'ensemble des stations-services du groupe). L'un dans l'autre, le chiffre d'affaires est resté stable sur un an à 2,051 milliards d'euros, soit encore en recul de 21% par rapport au premier semestre 2019 pour prendre une base pré-pandémie.

Des bénéfices encore en retrait par rapport à 2019

Le résultat brut d'exploitation semestriel est remonté à 257 millions d'euros, en hausse de 7% sur un an mais encore en repli de 5% par rapport au 1er semestre 2019, Rubis estimant à 18 millions d'euros par perte de profit d'exploitation (en comparant les volumes réalisés sur le premier semestre 2021 à ceux du premier semestre 2019 à périmètre égal sur les principaux segments impactés par la pandémie). Le résultat opérationnel courant a progressé de 10% à 188 millions d'euros, autrement dit un retrait limité à -12% versus le premier semestre 2019, ce qui constituent "de bonnes performances" dans ce contexte, note Rubis.

Le résultat net du semestre (part du groupe, hors activités cédées et éléments non récurrents) atteint 132 millions d'euros, en amélioration de 33% sur un an ou pour prendre une jauge plus appropriée un retrait limité à -11 % par rapport à 2019.

La conversion des bénéfices comptables (qui par définition incluent des éléments non-cash, comme une dépréciation de 46 millions d'euros sur les actifs en Haïti) en liquidités demeure toutefois appréciable, la capacité d'autofinancement (hors Rubis Terminal, dont 45% ont été cédés au fonds Squared) atteint 238 millions d'euros, en hausse de 21% sur un an et dépassant de 8% le niveau, jusqu'ici record, atteint en 2019.

Accélérer la décarbonation de ses activités

Tandis que le groupe anticipait en début d'année un assouplissement des restrictions liées à la Covid sur le deuxième semestre, Rubis reconnaît que les effets de la pandémie se prolongeront en deuxième partie d'année. "La bonne dynamique de Rubis Énergie (distribution et support & services) devrait toutefois se poursuivre, autorisant ainsi une croissance du résultat net opérationnel sur l'ensemble de l'exercice", assure néanmoins l'entreprise.

Rubis souligne également poursuivre ses actions en matière de transition énergétique, citant le lancement d'une étude afin d'accélérer la décarbonation de ses activités intégrant la fixation d'un prix interne du carbone, la publication de rubis.fr/fr/rse/la-demarche-rse-de-rubis">sa première feuille de route RSE 2022-2025 et sa récente adhésion au Pacte mondial des Nations unies.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur RUBIS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.50 % vs +35.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat