Bourse > Rio tinto ord > Rio tinto ord : Lourdes dépréciations, Tom Albanese démissionne
Rio Tinto OrdRio Tinto Ord RTZ - GB0007188757RTZ - GB0007188757
43.480 € -1.52 %
43.890 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 44.400 €+ Haut : 43.290 €+ Bas :
43.480 €Clôture veille : 22 499Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Rio tinto ord : Lourdes dépréciations, Tom Albanese démissionne

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rio Tinto a annoncé ce matin que des dépréciations d'un montant total d'environ 14 milliards de dollars (10,5 milliards d'euros environ, sans conséquences sur la trésorerie) portant sur des actifs d'aluminium et de charbon notamment après impôts grèveraient ses comptes 2012, prévus le 14 février. Le directeur général Tom Albanese a démissionné, son remplaçant étant Sam Walsh, précédemment en charge de l'importante division Minerai de fer. Doug Ritchie, qui avait supervisé l'acquisition de Riversale Mining au Mozambique voilà deux ans, a également démissionné.

En Bourse de Londres où l'indice FTSE est stable, le titre dérape de 3,6% à 3.333 pence.

Le groupe rappelle qu'il avait évoqué, lors de sa réunion d'investisseurs organisée à Sydney le 29 novembre dernier, que des dépréciations seraient passées en 2012 en raison notamment des actifs aluminiers.

Dans le détail, les dépréciations porteront d'abord sur des actifs aluminiers, pour 10 à 11 milliards de dollars, dont ceux des filiales Rio Tinto Alcan et Pacific Aluminum. En cause : la nouvelle détérioration du marché de l'aluminium en 2012, la vigueur relative des devises dans certains pays de production, et la hausse des coûts de l'énergie et des entrants.

Ensuite, des actifs charbonniers de Rio Tinto Coal Mozambique (RTCM) seront dépréciés de trois milliards de dollars environ. En effet, 'la mise en place des infrastructures desservant les actifs mozambicains en question s'avère plus difficile que Rio Tinto ne le pensait initialement'. Le transport du minerai par barge sur le fleuve Zambèze s'avère notamment impossible faute d'avoir reçu les approbations réglementaires nécessaires. De plus, les volumes extractibles de charbon sidérurgique et les teneurs des gisements de RTCM ont été revus en baisse.

Le président de Rio Tinto, Jan du Plessis, a déclaré sans ambages que 'le conseil d'administration reconnaît pleinement qu'une dépréciation d'une telle importance sur la récente acquisition au Mozambique est inacceptable', avant de se déclarer également 'déçu' des nouvelles dépréciations d'actifs aluminiers, secteur qui reste difficile.

Jan du Plessis compte que Sam Walsh prenne 'rapidement' le relais de Tom Albanese, qui aura passé 30 ans dans la compagnie minière. Il insiste encore sur 'la solidité du bilan' du groupe et sur sa production record de minerai de fer en 2012 (253 millions de tonnes), en ajoutant que le cours de cette matière était passé de 90 dollars la tonne en septembre à 150 dollars cette semaine.

A titre de comparaison, en 2011, Rio Tinto avait fait état d'un résultat net récurrent record de 15,5 milliards de dollars (8,1 dollars par action), en hausse de 11%. En tenant compte de charges pour dépréciations de 8,9 milliards de dollars portant déjà sur des actifs aluiminier, le résultat net part du groupe ressortait à 5,8 milliards de dollars (3 dollars par action), en chute de 59% sur un an.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...