Bourse > Rio tinto ord > Rio tinto ord : Credit Suisse vise toujours 4.000 pence
Rio Tinto OrdRio Tinto Ord RTZ - GB0007188757RTZ - GB0007188757
43.480 € -1.52 %
43.890 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 44.400 €+ Haut : 43.290 €+ Bas :
43.480 €Clôture veille : 22 499Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Rio tinto ord : Credit Suisse vise toujours 4.000 pence

tradingsat

(CercleFinance.com) - Credit Suisse s'est penché de nouveau ce matin sur le dossier Rio Tinto, après que le groupe minier australo-britannique ait repoussé les avances de son concurrent Glencore. Tout en doutant que l'opération se concrétise effectivement, ils n'en confirment pas moins leur conseil acheteur de 'surperformance' sur le titre, ainsi que l' odc de 4.000 pence.

En Bourse de Londres ce matin, l'action Rio Tinto gagne près de 5% à 3.146 pence.

Credit Suisse verrait d'un oeil favorable un rapprochement des deux groupes, qui selon ses calculs des analystes et en retenant une offre en titres, serait relutif à hauteur de 16% pour Glencore, avec des synergies totales de plus d'un milliard de dollars (dont la moitié pour le charbon thermique).

En outre, le portefeuille d'activité de Glencore, très axé sur les métaux non ferreux et le charbon, serait plus diversifié, puisque Rio Tinto est très présent dans le minerai de fer.

Cependant, les obstacles à une telle mégafusion ne manquent pas, 'tout spécialement à court terme'. Le premier d'entre eux : le type de management (très décentralisé chez Glencore) et la stratégie, 'radicalement opposés', ce qui risquerait d'engendrer un 'choc des cultures'.

En outre, Glencore n'est pas coté sur le marché boursier australien, à la différence de Rio Tinto, dont 25% environ des actionnaires sont australiens.

Resteraient aussi à convaincre les régulateurs. La décision du Foreign Investment Review Board (FIRB), autorité de contrôle des investissements étrangers d'Australie, n'est pas acquise d'avance. Autres acteurs à convaincre : la Chine, puisque le groupe public chinois Chinalco est le premier actionnaire de Rio Tinto. Et aussi les autorités du Canada, puisqu'Alcan Aluminium est un des grands actifs de Rio Tinto dans ce pays. Bref, il semble peu probable, dans les conditions actuelles, que Glencore revienne à la charge.

En attendant, le titre Rio Tinto a retrouvé un intérêt spéculatif. Les analystes estiment d'ailleurs que l'initiative de Glencore pourrait permettre à l'action Rio Tinto de réduire la décote de 20 à 30%, en termes de PER, qu'elle présente sur l'ensemble du secteur. De plus, depuis le début de l'année, l'action Rio Tinto a sous-performé celle de Glencore de 20%.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...