Bourse > Rio tinto ord > Rio tinto ord : Entame la “revue” de son activité diamants
Rio Tinto OrdRio Tinto Ord RTZ - GB0007188757RTZ - GB0007188757
43.480 € -1.52 %
43.890 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 44.400 €+ Haut : 43.290 €+ Bas :
43.480 €Clôture veille : 22 499Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Rio tinto ord : Entame la “revue” de son activité diamants

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rio Tinto indique ce matin qu'il a entamé la “revue stratégique” de son activité d'extraction de diamants, au cours de laquelle le géant minier australo-britannique compte étudier différentes options en vue de se séparer de cette division. Aucune date-butoir n'est communiquée, le groupe indiquant que ce processus “pourrait prendre du temps”.

Pour mémoire, Rio détient les mines diamantifères en activité d'Argyle (Australie ; intérêt du groupe : 100%), de Diavik (Canada ; 60%) et de Murowa (Zimbabwe ; 78%), ainsi que le site en phase avancée de développement de Bunder (Inde ; 100%).

Harry Kenyon-Slaney, en charge de la division Diamants & Minéraux, a déclaré que “les perspectives du marché du diamant sont très positives, la demande connaissant une forte croissance alors que le manque de nouvelles découvertes limite l'offre.”

Cependant, ajoute-t-il, “compte tenu de [la] taille relative [de la division Diamants de Rio Tinto], nous cherchons à déterminer s'il est possible de créer davantage de valeur” en en vendant tout ou partie.

“Ce processus pourrait prendre du temps”, ajoute Harry Kenyon-Slaney.

Selon sa page Internet, la branche Diamants de Rio Tinto concentre 'environ 20%' du marché mondial des diamants bruts en volume. Sa production de diamants colorés utilisés notamment à des fins industrielles est commercialisée via la place d'Anvers, la division disposant également de représentations à Mumbai, Hong Kong et New York. L'entité comprend également une unité de taille et de polissage à Perth, en Australie, dédiée aux diamants roses de la mine d'Argyle.

En 2011, la division Diamants & Mineraux de Rio Tinto représentait 3,2 milliards de dollars de chiffre d'affaires (+ 6,1%), mais un résultat sous-jacent en baisse de 23,1% à 252 millions.

'Une charge de dépréciation nette après impôts de 344 millions de dollars a été passée sur les actifs diamantifères afin d'en réduire la valeur comptable', indique le groupe dans son rapport annuel, cet exceptionnel n'étant pas compris dans le résultat sous-jacent.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI