Bourse > Renault > Renault : Quatre constructeurs auto versent 553 millions de dollars à leurs clients
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906 RNO - FR0000131906   SRD PEA PEA-PME
83.850 € -1.41 % Temps réel Euronext Paris
84.650 €Ouverture : -0.95 %Perf Ouverture : 85.070 €+ Haut : 83.520 €+ Bas :
85.050 €Clôture veille : 1 674 380Volume : +0.57 %Capi échangé : 24 796 M€Capi. :

Renault : Quatre constructeurs auto versent 553 millions de dollars à leurs clients

Takata: Quatre constructeurs auto versent 553 millions de dollars à leurs clientsTakata: Quatre constructeurs auto versent 553 millions de dollars à leurs clients

WASHINGTON/TOKYO (Reuters) - Quatre constructeurs automobiles ont accepté de verser 553 millions de dollars (498 millions d'euros) pour indemniser les propriétaires d'environ 16 millions de véhicules qui avaient fait l'objet d'un rappel en raison de leurs airbags Takata potentiellement défectueux.

Toyota Motor versera 278,5 millions de dollars, BMW 131 millions, Mazda Motor 76 millions et Subaru Corp 68 millions dans le cadre du règlement de cette action collective, selon les documents de justice publiés jeudi.

Si cet accord ne signifie pas la fin des ennuis judiciaires pour Takata ou pour ses clients constructeurs, il contribue néanmoins à clarifier un peu la situation de l'équipementier japonais, qui cherche un partenaire financier pour éponger l'ardoise du remplacement de ses airbags défaillants.

L'action du groupe japonais a bondi de 20,25% à 475 yens à la Bourse de Tokyo après l'annonce de cet accord.

Une centaine de millions d'airbags Takata ont fait l'objet de rappels à travers le monde et 19 constructeurs automobiles ont été affectés.

Au total, au moins 16 personnes ont été tuées et 180 blessées dans des accidents impliquant ces airbags, qui sont susceptibles de se déclencher avec une force excessive dans des conditions de chaleur et d'humidité élevées.

"C'est un accord entre nous et nos clients", a déclaré un porte-parole de Mazda.

Les poursuites contre Honda, Ford Motor et Nissan n'ont pas encore été réglées, ont indiqué des avocats.

Takata a refusé de commenter cet accord.

(David Shepardson et Naomi Tajitsu; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...