Bourse > Renault > Renault : Renault confiant sur ses ventes d'utilitaires en 2011
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
81.080 € -2.75 % Temps réel Euronext Paris
83.400 €Ouverture : -2.78 %Perf Ouverture : 83.660 €+ Haut : 80.440 €+ Bas :
83.370 €Clôture veille : 1 262 650Volume : +0.43 %Capi échangé : 23 977 M€Capi. :

Renault : Renault confiant sur ses ventes d'utilitaires en 2011

tradingsat

par Helen Massy-Beresford

PARIS (Reuters) - Renault estime qu'il fera mieux que le marché en 2011 dans ses ventes de véhicules utilitaires, a déclaré mercredi le directeur de cette branche de véhicules, Jean-Christophe Kugler, dans une interview à Reuters.

Le constructeur automobile français a bénéficié en 2010 d'un rebond de ses ventes de véhicules utilitaires à la faveur de la reprise économique, après avoir pâti, pendant la crise financière, des réductions de dépenses d'entreprises et du report de renouvellements de flottes automobiles.

"Quand l'économie redémarre, le véhicule utilitaire redémarre fortement. On fait mieux que le marché en tendance", a déclaré Jean-Christophe Kugler en marge de la signature d'une lettre d'intention pour l'achat de 50 Kangoo électriques par le groupe de livraison Colizen.

D'importants rythmes de croissance dans les pays émergents compensent des taux de croissance plus modestes en Europe depuis le début de l'année, a expliqué le dirigeant.

"On voit des marchés qui repartent à peu près à plus 5% en Europe. A l'échelle mondiale, il y a des marchés qui vont beaucoup plus fort que ça comme le Brésil, la Turquie, le Maghreb en général."

"En 2011 on est dans une dynamique, on continue à progresser en part de marché (...). On a un carnet de commandes qui est très bien nourri", a-t-il ajouté.

Le directeur de division a indiqué que Renault récoltait les fruits des mesures prises à court-terme pour s'assurer que la catastrophe au Japon n'affecterait pas sa production.

"On est train de se battre avec les problèmes d'approvisionnement du Japon, mais pour l'instant ça fonctionne. On arrive à sécuriser notre production", a-t-il affirmé.

"Pour l'instant il n'y a pas d'impact. Je ne vous dis pas qu'on n'aura pas de problème dans le futur. On a toute une équipe, on a une cellule de crise, qui nous permet de trouver des solutions", a-t-il déclaré.

Interrogé sur les ventes de camionnettes électriques, le dirigeant a répondu qu'il était trop tôt pour chiffrer la part que ce nouveau segment pourrait représenter dans les ventes d'utilitaires de Renault. Il a précisé que le pourcentage d'électrique pourrait être plus important dans le segment d'utilitaires que dans les véhicules de passagers.

"Mais si le réseau de distribution électrique s'installe bien et que les clients se rassurent, je pense que les gens vont basculer massivement", a-t-il poursuivi, ajoutant que Renault adapterait rapidement sa production en cas d'éventuels changements du profil des ventes.

Aux côtés de son partenaire japonais Nissan Motor, Renault mise beaucoup sur les véhicules électriques, les deux groupes ayant investi quatre milliards d'euros au total dans cette technologie et pariant qu'elle représentera 10% des ventes mondiales de voitures d'ici à 2020.

Marie Mawad pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI