Bourse > Renault > Renault : Les ventes de voitures inférieures aux attentes aux Etats-Unis
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
76.920 € -5.08 % Temps réel Euronext Paris
78.300 €Ouverture : -1.76 %Perf Ouverture : 78.600 €+ Haut : 75.200 €+ Bas :
81.040 €Clôture veille : 3 251 220Volume : +1.10 %Capi échangé : 22 747 M€Capi. :

Renault : Les ventes de voitures inférieures aux attentes aux Etats-Unis

Marché : Baisses des ventes de Ford et de GM en juilletMarché : Baisses des ventes de Ford et de GM en juillet

DETROIT (Reuters) - Les ventes automobiles aux Etats-Unis sont restées soutenues en juillet, les ménages ayant continué à acheter des pick-ups et des SUV, mais les deux leaders du marché, General Motors et Ford, ont moins bien performé que prévu.

Les titres GM et Ford perdaient respectivement 4,6% et 4,3% vers 19h20 GMT à Wall Street, plus gros volumes du marché, et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) reculait de 4%, alors que le S&P 500 accusait une perte de 0,7%.

Les trois constructeurs ont annoncé mardi des ventes inférieures aux attentes des analystes du secteur, alors que le N°3 du marché, Toyota Motor a fait mieux que prévu malgré un repli de 1,4% de ses ventes sur le mois.

Les livraisons de General Motors, numéro un du marché américain, ont reculé de 2% à 267.258 unités, et celles de Ford, le numéro deux, ont baissé de 3% à 216,479 véhicules. Chacun des quatre modèles les plus vendus de Ford a perdu du terrain, y compris la SUV Explorer, dont les ventes ont chuté de 22%.

Les ventes de FCA, le plus petit des "Big Three de Detroit" et le numéro quatre du secteur aux Etats-Unis, ont pour leur part augmenté de 0,3%.

Ces données semblent confirmer la prévision faite la semaine dernière par le directeur financier de Ford, Robert Shanks, disant que le rebond du secteur à l'oeuvre depuis 2009 est en train de toucher à sa fin.

Le titre Ford avait déjà plongé de plus de 8% le 28 juillet après la prévision de son directeur financier selon laquelle le marché automobile dans son ensemble devrait se contracter cette année pour la première fois depuis 2009.

Les propos de Robert Shanks avaient également pesé sur les titres GM et FCA.

A l'image de ce qui a été observé au cours du mois précédents, les automobilistes ont délaissé les voitures classiques au bénéfice des SUV et des pick-up.

"SCÉNARIOS APOCALYPTIQUES"

Pour le mois de juillet, les analystes tablent sur des ventes totales annualisées des constructeurs présents sur le sol américain comprises entre 17,5 et 18,1 millions de véhicules.

En juin, ce total avait été de 16,66 millions d'unités après 17,45 millions en mai.

L'économiste en chef de GM, G. Mustafa Mohatarem, ainsi que le directeur commercial de Ford, Mark LaNeve, ont tous deux estimé que les ventes se maintenaient à un bon niveau.

"Il faut arrêter de dresser des scénarios apocalyptiques", a dit l'économiste de GM à une conférence à Traverse City, dans l'Etat du Michigan, soulignant que General Motors pensait que les ventes pourraient atteindre un nouveau record cette année.

Malgré la réaction négative de Wall Street vis-à-vis du secteur mardi, les ventes de pick-ups et de SUV, qui ont permis à GM et Ford de dégager des résultats record ou proches d'un record cette année, devraient continuer à monter en puissance.

Sean McAlinden, économiste en chef du Center for Automotive Research, a estimé mardi que la part des SUV et autres camionnettes dans le total des ventes automobiles aux Etats-Unis devrait atteindre 70% d'ici deux ans, contre 60% actuellement.

Itay Michaeli, analyste chez Citigroup, a indiqué pour sa part que les ventes en volume devraient diminuer en août, notamment en raison d'un moins grand nombre de week-ends qu'en juillet. Mais il a souligné que même si les ventes ont atteint un plateau, elles restent à des niveaux historiquement élevés.

Le japonais Honda Motor a vu ses ventes augmenter de 4,4% le mois dernier, une performance qui, comme celle de Toyota, s'avère meilleure que prévu. Nissan Motor a annoncé une hausse de 1% des siennes, portées notamment par un bond en avant de 33% de son petit SUV Nissan Rogue.

(Bernie Woodall, Benoît Van Overstraeten et Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI