Bourse > Renault > Renault : Le titre sanctionné, incertitudes autour de la Russie
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
85.610 € +3.69 % Temps réel Euronext Paris
84.200 €Ouverture : +1.67 %Perf Ouverture : 86.590 €+ Haut : 83.630 €+ Bas :
82.560 €Clôture veille : 2 144 500Volume : +0.73 %Capi échangé : 25 317 M€Capi. :

Renault : Le titre sanctionné, incertitudes autour de la Russie

(Tradingsat.com) - Renault a publié des comptes semestriels en ligne avec les attentes, mais a aussi soulevé des interrogations quant à l'impact d'éventuelles nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, où le "climat économique et politique demeure très incertain".

C'est ce qu'a confié ce matin la direction du constructeur français lors d'une conférence téléphonique à l'occasion de la publication des résultats.

Au premier semestre, le Groupe a vendu une centaine de milliers de véhicules en Russie (96 000), son troisième marché, qui pourrait accuser un déclin de 10% cette année. Une prévision que le management juge néanmoins "à risque" car la baisse pourrait être plus marquée.

Mardi, à la mi-séance de la Bourse de Paris, le titre Renault affichait le plus fort recul de l'indice CAC 40 (-3,5% à 67,1 euros).

Évolution contrastée

La firme de Carlos Ghosn Renault a fait état mardi d'une hausse de sa marge opérationnelle au premier semestre 2014, à 729 millions d’euros, contre 583 millions d’euros au premier semestre 2013, soit 3,7% du chiffre d’affaires (2,9% au premier semestre 2013).

La marge opérationnelle de la division Automobile est positive de 348 millions d’euros (1,9% du chiffre d’affaires), en hausse de 137 millions d’euros par rapport au premier semestre 2013.

Cette amélioration, obtenue en dépit des effets négatifs du change et du mix/prix/enrichissement des véhicules, résulte de la hausse des volumes en Europe et d’un strict contrôle des coûts, a expliqué Renault.

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 19 820 millions d’euros, en baisse de 3% par rapport au premier semestre 2013, en raison d'une moindre contribution de l’Automobile, qui a été affectée par un effet de change négatif. L’effet volume a également été négatif, en dépit de la hausse des immatriculations, en raison de la baisse des stocks chez les concessionnaires indépendants.

Enfin, le free cash flow opérationnel de l’Automobile est négatif de 360 millions d’euros, dont 861 millions d’euros de contribution négative du besoin en fonds de roulement.

"Grâce au succès de ses nouveaux modèles, les immatriculations et les profits de Renault ont connu une évolution positive au premier semestre. Ces résultats sont en ligne avec les objectifs de l’année", a déclaré Carlos Ghosn, Président-Directeur général de Renault.

Le premier semestre a connu une évolution contrastée des principaux marchés du Groupe. Alors que le ralentissement s’est confirmé sur ses marchés émergents, la reprise en Europe s’est avérée plus forte qu’attendu.

Dans cet environnement toujours incertain, le Groupe anticipe la poursuite de la baisse du marché dans ses pays émergents, tandis qu’il révise à la hausse son estimation de marché 2014 pour l’Europe à +3%/+4% contre +2%/+3% précédemment.

Dans ce contexte Renault confirme ses perspectives : augmenter les immatriculations et le chiffre d’affaires du Groupe (à taux de change constants), améliorer la marge opérationnelle en valeur du Groupe et de l’Automobile, et générer un free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...