Bourse > Renault > Renault : Le projet d'ultra low cost de bajaj avec renault continue
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
82.560 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
83.640 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 24 415 M€Capi. :

Renault : Le projet d'ultra low cost de bajaj avec renault continue

tradingsat

PARIS/BOMBAY (Reuters) - L'indien Bajaj a déclaré vendredi que son projet de voitures ultra low cost pour Renault-Nissan était toujours d'actualité, démentant ainsi une information de presse selon laquelle les discussions entre les deux parties auraient pris fin.

Le Wall Street Journal a rapporté vendredi que Bajaj Auto avait suspendu le développement de ce projet au motif qu'un tel modèle ne serait pas viable commercialement.

Spécialiste du deux roues, Bajaj n'a pas l'intention d'entrer sur le marché des voitures à faible marge, a déclaré au quotidien un membre du conseil d'administration du groupe, Rajiv Bajaj. A la place, Bajaj présentera un utilitaire bon marché en janvier, précise le WSJ.

"Nous aimerions clarifier le fait que le projet Bajaj-Renault-Nissan est toujours très vivant", a précisé dans un déclaration transmise à Reuters par e-mail S Ravi Kumar, vice-président senior en charge du développement de Bajaj.

"La nouvelle plateforme à quatre roues, dont les applications pourront être à la fois l'utilitaire ou le transport de passagers, sera présentée à Renault-Nissan en janvier 2012", a-t-il ajouté.

Une porte-parole de Renault-Nissan a refusé pour sa part de faire un commentaire sur l'état des discussions.

"L'alliance Renault-Nissan négocie toujours de bonne foi et à huis-clos. Nous ne commentons donc pas l'état des discussions ou les récentes déclarations de Bajaj", a-t-elle dit à Reuters dans une déclaration transmise par courrier électronique.

Renault-Nissan n'intervient pas dans le développement du projet ultra low cost qui pourrait concurrencer la Nano de Tata Motors, la voiture la moins chère au monde. Jusqu'ici, l'alliance a toujours dit attendre de voir la plate-forme que proposera Bajaj avant d'envisager un éventuel codéveloppement avec le groupe indien sur ce segment.

Un autre partenariat avec un groupe indien, Mahindra & Mahindra, s'est déjà soldé par un échec. Renault avait créé en 2005 une co-entreprise pour commercialiser la Logan, fer de lance du low cost de Renault Dacia, mais le groupe au losange s'est retiré de cette JV en avril 2010 pour cause de mévente.

Après cet échec, Renault a opté pour une autre stratégie axée cette fois sur l'alliance avec Nissan. Il a annoncé dans ce cadre en mai le lancement commercial en Inde de sa berline Fluence, fabriquée localement à Chennai (Madras). Suivra en octobre le crossover Koleos, puis d'ici 2012 trois autres modèles, dont le 4x4 Duster de Dacoia et une berline compacte.

Renju Jose à Bangalore, Chang-Ran Kim à Tokyo et Helen Massy-Beresford à Paris, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...