Bourse > Renault > Renault : Le marché automobile américain parti pour un record en 2015
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
81.010 € -2.83 % Temps réel Euronext Paris
83.400 €Ouverture : -2.87 %Perf Ouverture : 83.660 €+ Haut : 80.440 €+ Bas :
83.370 €Clôture veille : 918 978Volume : +0.31 %Capi échangé : 23 956 M€Capi. :

Renault : Le marché automobile américain parti pour un record en 2015

Le marché automobile US en forme en novembre, malgré VWLe marché automobile US en forme en novembre, malgré VW

par Bernie Woodall

DETROIT (Reuters) - L'industrie automobile des Etats-Unis est bien partie pour connaître une année 2015 record après les solides ventes réalisées en novembre grâce à des offres promotionnelles et à la vigueur du segment des SUV.

Les ventes ont augmenté de 1,4% à 1,32 million de véhicules en novembre, tout juste en deçà du record de novembre 2001, selon les données professionnelles publiées mardi par Autodata.

Sur une base annualisée CVS, ces ventes représentent 18,19 millions de véhicules, un record pour un mois de novembre, contre 18,24 millions le mois précédent, ajoute Autodata.

Les chiffres pourraient être révisés mercredi, lorsque Daimler donnera les résultats commerciaux de Mercedes-Benz, dit encore Autodata.

La plupart des analystes pensent que les ventes de 2015 dépasseront le record de 17,35 millions de véhicules de 2000, selon le Bureau américain d'analyse économique.

Le marché américain a profité du début des promotions de fin d'année qui débutent traditionnellement autour du "Black Friday", soit le lendemain de Thanksgiving, pour rester en lice pour une année record.

"Black Friday a pris de plus en plus d'importance pour l'industrie automobile ces dernières années", constate Dan Mohnke, chef des ventes de Nissan aux USA, observant que la période commerciale des fêtes de fin d'année concerne dorénavant aussi bien les modèles grand public que les véhicules de luxe.

"Les promotions ont été fortes pour le week-end de Black Friday mais elles avaient plus valeur de message qu'autre chose", dit Jeff Schuster, prévisionniste de LMC Automotive.

General Motors a vu ses ventes progresser de 1,5% mais, comme la plupart des constructeurs, ce sont surtout les SUV qui ont assuré la performance, alors que les ventes de berlines ont elles diminué.

Certaines promotions ont été mal comprises. Ford progresse ainsi de seulement 0,4% sur novembre bien qu'ayant offert à ses clients les prix généralement proposés à son personnel. Cette campagne a créé de la confusion et les clients auraient préféré une promotion plus traditionnelle, font valoir des analystes.

Volkswagen a enregistré 23.882 nouvelles immatriculations ce novembre contre 31.725 en novembre 2014, soit une baisse de 24,7%. La firme de Wolfsburg, ébranlée par le scandale de fraude aux tests d'émissions polluantes, a expliqué ce mauvais résultat par l'arrêt récent de la vente aux Etats-Unis de tous ses modèles équipés de moteurs 2 litres 4 cylindres TDI et 3 litres V6.

Fiat Chrysler Automobiles enregistre 68 mois consécutifs de hausse des ventes en glissement annuel, avec une croissance de 20% pour le SUV Jeep. Nissan revendique des ventes en hausse de 50% pour son modèle de SUV Rogue.

Volvo a profité de l'engouement pour les SUV de manière plus spectaculaire encore. Les ventes du constructeur suédois contrôlé par le groupe chinois Zhejiang Geely Holding Group aux Etats-Unis ont pratiquement doublé en glissement annuel avec une progression de 90,5% à 6.903 unités, grâce au succès de ses modèles XC90 et XC60.

Les ventes de berlines ont reculé en revanche (-30% pour le petit modèle Cruze de GM), de même que celles des gros utilitaires. Les ventes combinées des modèles Silverado de Chevrolet et Sierra de GM ont baissé de 6,2%.

(Patrick Vignal et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI