Bourse > Renault > Renault : GM et Honda développeront des véhicules hydrogène d'ici 2020
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
83.430 € +0.49 % Temps réel Euronext Paris
83.000 €Ouverture : +0.52 %Perf Ouverture : 83.540 €+ Haut : 82.420 €+ Bas :
83.020 €Clôture veille : 378 775Volume : +0.13 %Capi échangé : 24 672 M€Capi. :

Renault : GM et Honda développeront des véhicules hydrogène d'ici 2020

GM et Honda développeront des véhicules hydrogène d'ici 2020GM et Honda développeront des véhicules hydrogène d'ici 2020

par Joseph Lichterman et Deepa Seetharaman

DETROIT (Reuters) - General Motors et Honda Motor développeront ensemble sur une période de sept ans des véhicules fonctionnant avec des piles à combustible à l'hydrogène, dernière alliance en date dans un secteur automobile exposé à des normes d'émissions plus strictes et qui veut réduire les coûts technologiques.

Les deux constructeurs développeront aussi une infrastructure de recharge, indispensable à la viabilité à long terme du projet.

"Chez GM nous croyons à la technologie de la pile à combustible à l'hydrogène comme l'une des alternatives possibles à des formes de propulsion plus traditionnelles, et ce pour réduire la dépendance vis-à-vis du pétrole", a dit le vice-président de GM Steve Girsky.

"Toutefois, le coût de cette technologie n'a pas baissé assez pour devenir plus intéressant commercialement".

Les piles à combustible intéressent un secteur automobile qui devra respecter dans les 12 ans qui viennent des normes d'émission plus rigoureuses en Chine, en Europe et aux Etats-Unis.

GM et Honda partageront leurs technologies ainsi que leurs fournisseurs pour abaisser les coûts de production de véhicules plus coûteux à construire que les voitures électriques.

Ces nouveaux véhicules doivent combiner de l'hydrogène à l'oxygène de l'air pour produire de l'électricité et leur émission est de la vapeur d'eau. Leur autonomie est le quintuple de celle des voitures électriques et remplir le réservoir d'hydrogène ne prend que quelques minutes au lieu des huit heures nécessaires à recharger une batterie.

Il n'existe que deux modèles de véhicule à piles à combustible aux Etats-Unis: le Honda FCS Clarity et le Mercedes-Benz F-Cell. Honda compte lancer le successeur du FCX au Japon et aux Etats-Unis en 2015.

L'un des obstacles à l'adoption généralisée de cette technologique est la cherté du platine nécessaire pour enclencher la réaction chimique au sein de la pile à combustible.

Qui plus est le réseau de stations à hydrogène n'est guère développé aux Etats-Unis, chacune coûtant au moins un million de dollars à construire. Le département de l'Energie fait mention de dix stations publiques, essentiellement en Californie.

Mais la technologie intéresse vraiment les constructeurs qui ont déjà passé plusieurs alliances pour réduire les coûts de développement, telle celle entre Toyota Motor et BMW, avec un objectif de lancement d'un véhicule en 2020, ou celle conclue entre Daimler, Ford Motor et Nissan Motor qui veut parvenir à un résultat en cinq ans.

Les deux alliances ont été annoncées en janvier de cette année.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Pascal Liétout

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...