Bourse > Renault > Renault : Chute derrière nissan, l'espionnage tourne à l'escroquerie
RENAULTRENAULT RNO - FR0000131906RNO - FR0000131906
83.020 € +3.18 % Temps réel Euronext Paris
84.320 €Ouverture : -1.54 %Perf Ouverture : 85.250 €+ Haut : 82.880 €+ Bas :
80.460 €Clôture veille : 1 593 720Volume : +0.54 %Capi échangé : 24 551 M€Capi. :

Renault : Chute derrière nissan, l'espionnage tourne à l'escroquerie

Chute derrière nissan, l'espionnage tourne à l'escroquerieChute derrière nissan, l'espionnage tourne à l'escroquerie

(Tradingsat.com) - Sans surprise, Renault perd du terrain lundi matin (-3,5% à 39,3 euros), après la chute de 9,5% enregistrée par son partenaire japonais Nissan à Tokyo. L'automobile fait partie des nombreux secteurs industriels touchés au Japon par le tsunami du vendredi 11 mars. Ainsi, Toyota a annoncé ce week-end la fermeture de ses douze sites de production jusqu'au 16 mars. Honda a suspendu l'activité de quatre usines, de même que Nissan.

Parallèlement, l'affaire d'espionnage qui affecte Renault depuis le début de l'année, est en train de tourner à l'escroquerie. Dominique Gevrey, un responsable du service de sécurité à l'origine des accusations d'espionnage ayant entraîné le licenciement de trois cadres début janvier, a été interpellé vendredi alors qu'il s'apprêtait à prendre un avion pour la Guinée. Il a été mis en examen dimanche pour escroquerie en bande organisée et placé en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...