Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

QUADIENT

QDT - FR0000120560 SRD PEA PEA-PME
17.720 € +4.73 % Temps réel Euronext Paris

Quadient : La numérisation des PME et les casiers pour colis dopent les revenus de Quadient

mardi 24 novembre 2020 à 12h06
Le marché salue le relèvement des objectifs de Quadient

(BFM Bourse) - L'ex-fabricant de machines à affranchir le courrier a su faire évoluer son profil pour devenir un fournisseur de solutions dédiés à la transition numérique des petites et moyennes entreprises et à l'e-commerce (comme les casiers permettant la réception de colis). L'amélioration de la performance au 3e trimestre entraîne une révision en hausse des prévisions annuelles de chiffre d'affaires et de résultat opérationnel.

Au lendemain d'un bond de 15% intervenu en amont de la publication des résultats trimestriels de Quadient (anciennement Neopost), lundi après Bourse, l'action poursuit son envolée mardi. Le cours gagne 9,29% supplémentaires à 15,88 euros, ce qui porte à plus de 62% le rebond par rapport au plus bas historique -moins de 10 euros- enregistré vers la fin septembre.

En partie anticipée lundi, la teneur du point à fin septembre de Quadient se révèle donc encore meilleure qu'attendu, puisque le groupe dirigé depuis 2018 par le franco-américain Geoffrey Godet relève dans la foulée ses prévisions annuelles.

Quadient a fait état pour le troisième trimestre 2020 d'un chiffre d’affaires de 258 millions d’euros, en baisse de 7,4% sur un an (contenue à -3% à périmètre et changes constants) mais en amélioration de 4,9% par rapport au deuxième trimestre (qui avait été le plus affecté par la crise sanitaire, enregistrant une chute de 14,6% sur un an).

Déclin des équipements liés au courrier

Les activités principales, désignées "opérations majeures" chez Quadient, ont totalisé 229 millions d'euros, marquant un déclin organique encore moindre (-1,8%) comparé au troisième trimestre 2019, soit une augmentation encore plus marquée par rapport au deuxième trimestre. Cette évolution reflète une performance robuste des revenus récurrents (72% du chiffre d’affaires des "opérations majeures"), en baisse organique de seulement 0,8%, ainsi qu’une forte amélioration de tendance pour les nouvelles ventes de licences et d’équipements (-4,3% à comparer à -27,6% au trimestre précédent).

Les activités désormais considérées annexes, comprenant les équipements liés au courrier et les activités graphiques ("opérations annexes"), ne pesant plus que 29 millions d’euros ont enregistré un déclin organique structurellement plus important (-11,8% sur un an), mais là aussi en regain relatif comparé au deuxième trimestre.

Forte croissance des casiers pour les colis

"Nous sommes très satisfaits du fort rebond de la tendance de chiffre d’affaires enregistrée au troisième trimestre 2020 par toutes nos solutions et dans chaque région", a déclaré le directeur général. "La valeur ajoutée apportée par nos solutions logicielles nous a permis d’afficher une forte croissance à deux chiffres de l’activité business process automation, incluant la croissance impressionnante de notre récente acquisition, la fintech américaine YayPay. Dans le même temps, l’activité customer experience management a continué à bénéficier de gains de nouveaux clients. S’agissant de nos activités d’équipements connectés, nous avons enregistré une forte croissance à deux chiffres de l’activité parcel locker solutions, démontrant la pertinence des consignes automatiques connectées pour les distributeurs, les transporteurs et les copropriétés dans un contexte de forte croissance du e-commerce, tandis que l’activité mail-related solutions a également affiché une meilleure performance grâce au rebond substantiel des ventes d’équipements et de consommables".

S'attendant à ce qu'au sein des opérations majeures, la croissance des activités business process automation et parcel locker solutions continue à tirer la performance, et compte tenu du rebond plus fort qu'attendu entre les deuxième et troisième trimestre, le groupe révise en légère hausse ses perspectives pour l’exercice en cours.

Tablant jusqu'ici sur un repli organique d'environ 10% du chiffre d'affaires par rapport à 2019, la direction anticipe désormais un recul d'environ 9%. L'Ebit courant (une mesure de résultat opérationnel) est attendu entre 140 et 145 millions d'euros, le haut de la fourchette précédente (comprise entre 135 et 145 millions). L'objectif concernant les flux de trésorerie disponibles est maintenu à plus de 100 millions d'euros.

"Nous continuons également à adapter avec succès nos dépenses opérationnelles pour optimiser notre profitabilité et à donner la priorité à nos investissements de croissance sans renoncer aux lancements de nouveaux produits. Enfin, nous disposons d’un bilan très sain, ainsi que d’une forte position de trésorerie", a souligné Geoffrey Godet.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur QUADIENT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat