Bourse > Publicis groupe sa > Publicis groupe sa : Publicis va prendre résolument le cap du numérique
PUBLICIS GROUPE SAPUBLICIS GROUPE SA PUB - FR0000130577PUB - FR0000130577
67.200 € +0.89 % Temps réel Euronext Paris
66.410 €Ouverture : +1.19 %Perf Ouverture : 67.230 €+ Haut : 66.350 €+ Bas :
66.610 €Clôture veille : 601 542Volume : +0.27 %Capi échangé : 15 208 M€Capi. :

Publicis groupe sa : Publicis va prendre résolument le cap du numérique

Publicis va prendre le cap du numériquePublicis va prendre le cap du numérique

LONDRES (Reuters) - Le président du directoire de Publicis Maurice Lévy a déclaré qu'il assurerait une transformation plus rapide et plus profonde du groupe publicitaire dans le numérique après l'échec de la fusion avec Omnicom.

"Je suis focalisé sur l'avenir à 100%, le passé ne m'intéresse guère, voilà tout", a-t-il déclaré au sujet de cet échec. "Je me concentre sur la manière d'affiner notre stratégie".

Publicis et Omnicom ont renoncé début mai à leur projet de fusion de 35 milliards de dollars, les obstacles à l'opération qui devait donner naissance au nouveau numéro un mondial étant devenus insurmontables.

Maurice Lévy a déclaré qu'il se concentrait désormais sur des acquisitions de petite taille dans le numérique et a évalué à "zéro" la probabilité d'une fusion à l'échelle de celle qui avait été envisagée avec Omnicom.

Le groupe, a-t-il dit, réalise 40% de son chiffre d'affaires sur les appareils numériques comme les tablettes et les smartphones et sur des plates-formes comme Facebook. Maurice Lévy prévoit que cette proportion dépasse les 50% d'ici 2018.

Le patron de Publicis anticipe par ailleurs un second trimestre morose avant une "très bonne croissance" au trimestre suivant.

Maurice Lévy, âgé de 72 ans, a également dit que le ratio de distribution du dividende pourrait être relevé à 40% en temps utile et que le conseil de surveillance étudierait la question de sa succession en fin d'année.

"L'an prochain, notre ratio de dividende sera de 35% et nous comptons peut-être l'augmenter à 40%", a-t-il dit. "Nous y réfléchissons".

Le mandat de Lévy se termine fin 2015 et il a dit qu'il ne solliciterait pas un nouveau mandat. Les délibérations du conseil se poursuivront sans doute au premier semestre de l'an prochain, a-t-il observé.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...