Bourse > Publicis groupe sa > Publicis groupe sa : Publicis distribuera du cash même si dentsu ne vend pas sa part
PUBLICIS GROUPE SAPUBLICIS GROUPE SA PUB - FR0000130577PUB - FR0000130577
66.620 € +1.02 % Temps réel Euronext Paris
66.000 €Ouverture : +0.94 %Perf Ouverture : 66.870 €+ Haut : 65.410 €+ Bas :
65.950 €Clôture veille : 364 607Volume : +0.16 %Capi échangé : 15 344 M€Capi. :

Publicis groupe sa : Publicis distribuera du cash même si dentsu ne vend pas sa part

Publicis distribuera du cash même si dentsu ne vend pas sa partPublicis distribuera du cash même si dentsu ne vend pas sa part

par Georgina Prodhan

BARCELONE, Espagne (Reuters) - Publicis distribuera des liquidités à ses actionnaires par d'autres moyens si son premier actionnaire, le japonais Dentsu ne lui revend pas sa participation de 11%, a déclaré mercredi son président du directoire, Maurice Lévy.

Le groupe de publicité a annoncé son intention d'annuler les actions détenues par Dentsu, valorisées autour de 700 millions d'euros au cours actuel, si son actionnaire japonais décide d'exercer son option de vente, valable jusqu'en juillet 2012.

"Si Dentsu ne vend pas sa participation, nous rendrons les liquidités aux actionnaires d'une autre manière, via des rachats ou des dividendes", a dit Maurice Lévy à des journalistes en marge d'une conférence organisée par Morgan Stanley à Barcelone.

Il s'est par ailleurs dit encouragé par les discussions avec les clients de Publicis sur leurs projets d'investissement pour l'an prochain, même si le trimestre en cours risque d'être difficile, les annonceurs coupant dans leurs budgets publicitaires pour tenir leurs objectifs financiers dans un contexte économique difficile.

"La crise existe et elle touche tout le monde", a-t-il dit. "Je ne m'attends pas à ce que la fin de l'année soit fantastique pour nous, malheureusement, mais je ne m'attends pas non plus à ce que la fin de l'année soit horrible."

Les coupes dans les budgets publicitaires n'atteignent pas l'ampleur qu'elles avaient connue lors de la crise de 2008 mais elles touchent de nombreux clients, d'où un effet cumulatif, a-t-il poursuivi.

"Je suis confronté presque quotidiennement à des annonces de coupes de la part des clients; rien de très gros, rien d'énorme, rien qui, individuellement, puisse être préoccupant, mais l'accumulation a un impact", a-t-il dit.

"Nous prévoyons une légère croissance au quatrième trimestre", a-t-il ajouté, sans plus de précisions. Il a également dit prévoir une marge annuelle stable ou en légère hausse.

Interrogé sur ses prévisions de bénéfices à plus long terme, il a répondu: "Je fais un rêve - pas le genre de rêve que faisait Martin Luther King, je suis très modeste -, je pense simplement à mes marges."

"Je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions arriver un jour à 20%, à un niveau de marge commençant par un 2", a-t-il précisé. "Il faudra quelques années pour y arriver mais nous y arriverons."

Publicis a enregistré une marge opérationnelle de 16% l'an dernier, supérieure à celle de nombre de ses concurrents, dont les marges sont plus proches de 10%.

Marc Angrand pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI