Bourse > Publicis groupe sa > Publicis groupe sa : L'assurance de maurice lévy ne convainc pas le marché
PUBLICIS GROUPE SAPUBLICIS GROUPE SA PUB - FR0000130577PUB - FR0000130577
65.070 € +0.20 % Temps réel Euronext Paris
64.970 €Ouverture : +0.15 %Perf Ouverture : 65.180 €+ Haut : 64.640 €+ Bas :
64.940 €Clôture veille : 70 606Volume : +0.03 %Capi échangé : 14 987 M€Capi. :

Publicis groupe sa : L'assurance de maurice lévy ne convainc pas le marché

tradingsat

(Tradingsat.com) - Les trimestriels de Publicis n'ont pas convaincu. Dans le rouge depuis l'ouverture, l'action du groupe publicitaire recule désormais de près de 4 %, à 33,9 euros.

Publicis a fait état ce matin d'une hausse de 6,7 % de son chiffre d'affaires au titre des neuf premiers mois de l'année, à 4,118 milliards d'euros. Sa croissance organique s'établit à 6,9 %. Au seul troisième trimestre, le groupe affiche une croissance de 7,5 %, pour un chiffre d'affaires de 1,419 milliard d'euros (+6,4 % hors effets de change et périmètre). Une performance d'autant plus appréciable que « le troisième trimestre 2010 avait connu une forte hausse (9,2 %) », comme le rappelle Maurice Lévy, président du directoire.

Sans surprise, le ton se fait plus prudent au moment d'aborder les perspectives pour la fin de l'année. « L'année 2011 se présenterait avec un taux de croissance de 3,6 % alors qu'il était encore prévu à 4,1 % en juillet, poursuit M. Lévy. On peut craindre que l'essentiel de la baisse se produise sur le quatrième trimestre », période souffrant « d'une base de comparaison exceptionnellement élevée » en plus du ralentissement économique. Le dirigeant maintient néanmoins son objectif d'une « croissance supérieure au marché » sur l'ensemble de l'année, et assure que Publicis « redoubler[a] d'efforts » pour parvenir à dégager « la marge la plus élevée du marché ».

Un commentaire que les analystes de CM-CIC Securities jugent « très conservateur ». Le broker insiste sur « l'écart qu'enregistre structurellement Publicis par rapport aux autres acteurs du marché », et donne un autre ton au message de Maurice Lévy. Selon CM-CIC, Publicis s'attend désormais à une marge 2011 « pas loin du niveau de 2010 » et non plus à une « rentabilité en amélioration », comme après la publication des semestriels, au mois de juillet. Un avertissement déguisé, en somme, qui n'est pas du goût du marché.

A noter que CM-CIC maintient sa recommandation d'« Achat » sur le titre, avec un objectif de cours de 41 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI