Bourse > Publicis groupe sa > Publicis groupe sa : L'assurance de maurice lévy ne convainc pas le marché
PUBLICIS GROUPE SAPUBLICIS GROUPE SA PUB - FR0000130577PUB - FR0000130577
66.590 € -0.08 % Temps réel Euronext Paris
66.730 €Ouverture : -0.21 %Perf Ouverture : 66.730 €+ Haut : 65.900 €+ Bas :
66.640 €Clôture veille : 315 922Volume : +0.14 %Capi échangé : 15 070 M€Capi. :

Publicis groupe sa : L'assurance de maurice lévy ne convainc pas le marché

tradingsat

(Tradingsat.com) - Les trimestriels de Publicis n'ont pas convaincu. Dans le rouge depuis l'ouverture, l'action du groupe publicitaire recule désormais de près de 4 %, à 33,9 euros.

Publicis a fait état ce matin d'une hausse de 6,7 % de son chiffre d'affaires au titre des neuf premiers mois de l'année, à 4,118 milliards d'euros. Sa croissance organique s'établit à 6,9 %. Au seul troisième trimestre, le groupe affiche une croissance de 7,5 %, pour un chiffre d'affaires de 1,419 milliard d'euros (+6,4 % hors effets de change et périmètre). Une performance d'autant plus appréciable que « le troisième trimestre 2010 avait connu une forte hausse (9,2 %) », comme le rappelle Maurice Lévy, président du directoire.

Sans surprise, le ton se fait plus prudent au moment d'aborder les perspectives pour la fin de l'année. « L'année 2011 se présenterait avec un taux de croissance de 3,6 % alors qu'il était encore prévu à 4,1 % en juillet, poursuit M. Lévy. On peut craindre que l'essentiel de la baisse se produise sur le quatrième trimestre », période souffrant « d'une base de comparaison exceptionnellement élevée » en plus du ralentissement économique. Le dirigeant maintient néanmoins son objectif d'une « croissance supérieure au marché » sur l'ensemble de l'année, et assure que Publicis « redoubler[a] d'efforts » pour parvenir à dégager « la marge la plus élevée du marché ».

Un commentaire que les analystes de CM-CIC Securities jugent « très conservateur ». Le broker insiste sur « l'écart qu'enregistre structurellement Publicis par rapport aux autres acteurs du marché », et donne un autre ton au message de Maurice Lévy. Selon CM-CIC, Publicis s'attend désormais à une marge 2011 « pas loin du niveau de 2010 » et non plus à une « rentabilité en amélioration », comme après la publication des semestriels, au mois de juillet. Un avertissement déguisé, en somme, qui n'est pas du goût du marché.

A noter que CM-CIC maintient sa recommandation d'« Achat » sur le titre, avec un objectif de cours de 41 euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...