Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

POXEL

POXEL - FR0012432516 SRD PEA PEA-PME
5.050 € -2.70 % Temps réel Euronext Paris

Poxel : Le lancement de son nouvel antidiabétique au Japon soutient Poxel en Bourse

vendredi 10 septembre 2021 à 11h05
Poxel lance la commercialisation de son antidiabétique au Japon

(BFM Bourse) - Plus de 60 ans après la mise au point par les Laboratoires Aron (devenus Lipha) de la metformine , l'antidiabétique oral le plus prescrit au monde, la biotech lyonnaise Poxel -qui n'est autre que la descendante de ces labos historiques- célèbre la première commercialisation d'un nouvel antidiabétique, l'iméglimine, par le biais d'un partenariat avec le géant japonais Sumitomo.

L'iméglimine, le projet le plus avancé de la biotech Poxel (introduite en Bourse en 2015), est sur le point de devenir une réalité commerciale. Après l'accomplissement de l'ensemble du parcours clinique et réglementaire, ce nouvel antidiabétique -le premier à cibler deux défauts métaboliques majeurs à l’origine du diabète de type 2 (ou diabète de l'âge mûr, le plus répandu), l’insuffisance de sécrétion d’insuline et l’augmentation de la résistance à l’insuline- va être commercialisé à partir du 16 septembre sur le marché japonais sous la marque Twymeeg par Sumitomo Dainippon Pharma.

En 2017, la firme lyonnaise avait décroché un partenariat avec le géant japonais en vue de cibler ce marché, le 2e plus important pour les traitements du diabète, l'accord donnant également à Sumitomo Dainippon les doits en Chine et dans onze autres pays d’Asie. La rétribution financière pour Poxel s'est élevée à 2,75 milliards de yens (environ 21 millions d’euros, dont 1,75 milliard de yens lors de l'homologation en juillet par l'autorité de santé japonaise), puis des redevances à deux chiffres et progressives sur les ventes nettes ainsi que des paiements (d'un total de 26,5 milliards de yens, ou 200 millions d'euros) déclenchés à l'atteinte de certains jalons commerciaux prédéfinis.

Un traitement de la NASH en développement

"Nous sommes extrêmement fiers d'avoir apporté TWYMEEG aux patients japonais grâce à notre partenariat fructueux avec Sumitomo Dainippon Pharma. Ce lancement illustre notre capacité à développer et à commercialiser des médicaments innovants pour les maladies métaboliques", a déclaré Thomas Kuhn, le directeur général de Poxel. "Forts de cette réalisation, nous entendons poursuivre nos programmes de développement dans les maladies métaboliques rares, en complément de notre pipeline pour le traitement de la NASH (la maladie du foie gras humain, NDLR), et continuer d’exploiter nos plateformes existantes en nous appuyant sur notre expertise reconnue. Notre mission est d'apporter des thérapies innovantes aux patients atteints de maladies métaboliques et nos succès récents soulignent notre capacité à atteindre nos objectifs".

Rappelons que Thomas Kuhn avait fondé Poxel en 2005, en reprenant le portefeuille de projets de Merck dans le domaine du diabète (essentiellement issu du rachat de Lipha en 2010) lorsque le groupe allemand avait choisi d'autres orientations stratégiques.

En Bourse, l'action Poxel grimpe de 2,3% à 6,67 euros ce vendredi vers 11h, ce qui porte à un peu moins de 5% sa progression depuis le début de l'année. La biotech est ainsi valorisée un peu plus de 190 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur POXEL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.10 % vs +36.70 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat