Bourse > Le pétrole brent > Forum Le pétrole brent
Pétrole BrentPétrole Brent BRN - MP0000000BRNBRN - MP0000000BRN
63.23 -0.25 %
63.39Ouverture : 63.68+ Haut : 63.08+ Bas :
-0.25 %Perf Ouverture : 65.83Clôture veille : 208 885Volume :

Evolution du prix du petrole

  • 18/10/2017 par wiskey 0

    Evolution prochaine du prix du pétrole
    Ceci est pour tenter de lancer une réflexion sur l’évolution du prix d’une matière première qui va disparaître. Si quelqu’un a des chiffres sur l’évolution des prix sur la fin de matière première épuisée ou disparue, cela serait intéressant.

    La fin du pétrole n'est pas proche, il y a encore d'immenses réserves de pétrole de sable, au canada et au Venezuela, de pétrole de roche mère exploitable avec fracturation hydraulique un peu partout dans le monde, sans compter ce qui reste du pétrole conventionnel donc certains vieux gisements peuvent être repris avec les injections diverses, eau, gaz, co2.
    Toutefois les désordres climatiques dus a l'augmentation du co2 dans l'atmosphère coutent de plus en plus cher , en cyclones , incendies , sècheresses , montée de la mer et il n'est pas certain que l'on ira au bout de la ressource , d'autant plus que l'électricité solaire devient de moins en moins couteuse a produire et qu'il reste de vastes ressourcés d'hydroélectricité dans le monde en particulier , Inga en Afrique , les fleuves du versant sud de l'Himalaya et surtout le Brahmapoutre en inde et au Népal , le Groenland qui commence a fondre .

    Pour ces raisons et bien qu’il restera de la ressource, on assistera a la fin d’une ressource sur terre, un peu comme les cèdres du Liban ou les Bisons d’Amérique.

    Que va bien pouvoir faire le prix du brut dans les quelques dizaines de prochaines années.

    On a vu ces 10 dernières années 2 grandes hausses du brut, celle début juillet 2008 ou le Brent a atteint 146.08$ le baril.
    Suivie d’une baisse brutale et quasiment continue qui a conduit en décembre 2008 a 39.74$ le baril.
    On a eu ensuite une remontée vers 116$ a mi avril 2011 puis un long plateau jusqu’en juin 2014 vers 115$ et enfin la baisse la plus récente avec une chute rapide vers 45$ a mi janvier 2015, une remontée vers 68$ en avril 2015, une baisse vers le minimum de 27.78$ touché le 20 janvier 2016.

    Depuis le 20 janvier 2015 le Brent a remonte vers 50$ en juin 2016 puis stagne entre 42$ et 60$ depuis cette date pour finir a 58.06$ le 17/10/2017 a 12 :15.

    Le doublement du prix entre janvier 2016 et maintenant, soit presque 2 ans, entre 27$ et 58$ est quelque chose qui n’est jamais arrive sur les 3 premières grandes hausses depuis 1860, (voir courbe de pétrole en $
    constant)

    https://jancovici.com/transition-energetiqu e/petrole/comment-a-evol ue-le-prix-du-petrole-dep uis-1860/

    Lors des 3 premières grandes hausses qu’a connu le brut, celle de 1864, celle de 1875, la première partie de celle de 1981, qui a mené a 55$ en 1973 ont été bien plus brutale que celles a laquelle on assiste actuellement.

    Lors de a 4 eme grande hausse historique, celle commencée en 1998 vers 14.42 $ ($ courant et 20* constant) et achevée a 146 $ en juillet2008, le Brent avait mis 7 ans pour passer du plus bas a plus de 55$ puis ensuite 3 ans pour passer de 55$ a 146$.

    Pour la dernière hausse observée, celle de juin 2014 le brut n’est pas retombée en dessous de 60$ depuis le pic de juillet 2008.

    Historiquement la hausse amorcée le 20 janvier qui pourrait bien être la dernière avant la fin de la ressource est moins rapide que celles des 3 premières hausses historiques mais est 3.5 fois plus rapide que celle entre juin 1988 et juin 2005.

    Cela ne veut évidemment rien dire , ce n’est pas parce que la hausse de 27$ à 58$ a été 3 .5 fois plus rapide que la précédente , que la seconde partie de la hausse , qui a pris 3 ans entre 2005 et 2008 va être aussi 3. 5 fois plus rapide et se dérouler en moins de 1 an, ni mémé que l’on remontera vers 120$ un jour.

    Au point de vue historique on observe toutefois que chaque fois que le seuil de 55$ a été franchi a la hausse en venant du plus bas précédent , ce qui est arrive 4 fois ,le cours est monté beaucoup plus haut en moins de 3 ans . Seule la hausse de 2014 fait exception car on n’était pas descendu en dessous de 55$ avant celle ci.

    Il est donc probable que historiquement le Brent continue à monter a plus de 120$ dans une période de 1 à 3 ans.

    Mais tout cela ne tient pas compte que l’on approche de la fin de la civilisation du pétrole sinon de la fin de la ressource.

    Pour l’instant le pétrole reste irremplaçable surtout dans les transports. Les solutions alternatives, le véhicule électrique encore plus couteux que les véhicules essence, diesel ou GPL,

    mais l’électricité devrait s’imposer car même si on considère une production d’électricité a partir d’hydrocarbures, dans un centrale a cycle combiné de rendement 61% puis 5% de pertes sur le réseau et un rendement décharge :charge des piles de 75% ( li ion, ni mh, ni h2, accus plomb et bien d’autres) et en rendement de moteur électrique entrainant les roues du véhicule de 96%, cela fait un rendement de 61%*95%*75%*96% =41.7% entre le pouvoir calorique inferieur de l’hydrocarbure et l’énergie mécanique sur les roues, ce qui est bien meilleur que les 24% d’un diesel en régime variable de vitesse et de charge et en tenant compte des pertes avec boite de vitesse et transmission. Donc une consommation de 43% d’hydrocarbures en moins avec un véhicule électrique, et évidemment l’électricité pour charger une pile peut venir du nucléaire, de l’hydraulique et du renouvelable.

    Paris interdit les véhicules a hydrocarbures en 2030, l’Allemagne prévoit de le faire en 2040. Cela ne risque t’il pas d’induire une baisse du pétrole lié a la baisse de sa consommation du principal consommateur , les transports , je ne le pense pas car cela ne concerne que les véhicule de tourisme , pas les camions , les bus , les tracteurs, les bateaux et les avions. De plus l’investissement en centrale électriques (nucléaires, solaires ou hydraulique) et en piles ne va pas concerner tout de suite les pays les moins riches.

    Pour l’instant le cout d’extraction qui est de l’ordre de 50$ par baril pour le pétrole de schiste, un cout très variable suivant les champs pour le conventionnel et une cout de 65$ le baril pour le pétrole de sable extrait par technique minière en Alberta, mais cela jamais empêche dans le passe des hausses bien au delà du cout de production.

  • 18/10/2017 par wiskey 0

    On parlait du pétrole pour les transports , c est 70% de la consommation en France . or l'électrique qui a une meilleure efficacité énergétique et un cout au km moins cher qu'avec le gazole ( voir ci dessous) est amené a se developper dans les transports et la consommation de pétrole baissera, d'abord dans les pays riche puis dans les autres pays.

    , On voit que en 2015 la consommation française de pétrole a été de 74.9 Mt ( avant avant dernier chiffre de chaque série ci dessous) et dans le détail les carburants utilisés pour le transport ont été consommes dans les quantités suivantes :
    gazole : 34.8Mt
    carburants pour automobiles : 7.4Mt
    carburéacteurs : 6.5Mt
    fuel lourd ( bateaux) : 0.6 Mt
    fuel domestique ( la moitie pour bateaux et tracteurs agricoles) : 3.14Mt

    soit en tout 52.4Mt pour les transports soit 70% du pétrole consomme pour les transports.

    on a vu dans le post de tête que le passage au véhicules électriques réduit la consommation d'hydrocarbures même si l ´électricité est produite a partir d'hydrocarbures, et evidemment encore plus si l'electricite est produite par nucleaire ou renouvelable , mais le système électrique , la part de centrale électrique , de parc solaire ou éolien et la part de réseau supplémentaire pour alimenter chaque véhicule , et le système pile et moteurs électriques du véhicule sont plus chers que le moteur et la distribution de carburants qu'ils remplacent .

    Pour l'instant chez soi on a un prix du kWh de 0.146 E en heures pleines et 0.125 E en heures creuses, les recharges rapides d'autoroute Corridor de Sodetrel EDF sont a 0.5 a 0.7E pour 5 minutes a 43kW ,soit 0.15 E par kWh , chez la CNR dans le sud est c'est 5E pour 45mn a 50kW soit 0.133 E par kWh .
    Donc dans les 0.13 E par kWh .

    Le kWh mécanique sur roue est plus cher compte tenu du rendement de la pile et du moteur :
    0.13/75%/96% =0.18E par kWh

    avec un véhicule diesel et un rendement moyen du moteur et de la transmission de 24% , un prix du gazole de 1.35E/ litre , une densite de 0.845 un PCI de 11.87kWh par kg .

    1.35/(0.845*11.87*24% ) =0.56 E par kWh

    l électrique est 3 fois moins cher par km parcouru pour le particulier, au niveau de la nation on rappelle qu il y a 0.7 E par litre de taxes sur le diesel , sans cette taxe le cout du kWh mécanique serait de 0.27 E par kWH ,50% plus cher que l'électrique .

    Bref l'électrique est moins cher pour le particulier que le diesel, il est également moins cher pour la nation, et en plus ces comparaisons sont valables sans tenir compte de la récupération d'energie au freinage ou en descente ,ce qui est le cas sur autoroute . En ville et en parcours montagneux l'électrique permet de gagner encore plus .
    La consommation de gazole et carburants auto va baisser en France et dans beaucoup de pays ou les carburants sont taxes , encore que cela ne concerne surtout les véhicules de tourisme et moins les camions et les cars , aux USA ou les taxes sont faibles ce ne sera moins le cas.

    en millions de tonnes
    Consommation de produits pétroliers en 2016
    Produit pétrolier
    2012
    2013
    2014
    2015
    2016 (e)
    2016/2015 (en %)
    Gazole
    34,1
    34,3
    34,4
    34,8
    34,8
    -0,1
    Fioul domestique (1)
    7,8
    7,8
    6,4
    6,6
    6,3
    -5,2
    Carburants pour automobile (2)
    7,3
    7,1
    7,1
    7,2
    7,4
    2,7
    Bases pétrochimie
    8,3
    8,0
    9,1
    8,8
    8,1
    -7,2
    Carburéacteurs
    6,3
    6,3
    6,2
    6,5
    6,5
    -1,0
    Fiouls lourds
    1,4
    1,1
    0,8
    0,7
    0,6
    -19,0
    Gaz (GPL)
    2,1
    2,1
    1,8
    1,8
    1,8
    -1,2
    Autres produits
    9,0
    9,0
    8,7
    8,5
    8,5
    0,3
    Consommation intérieure
    76,3
    75,6
    74,5
    74,9
    73,9

  • 13/11/2017 par whiskey. 0

    il monte , d'apres analyse historique , chaque fois qu il a franchi 55$ de 2016 venant de plus bas , il est monte a plus de 120$ dans les 3 ans , c'est arrive 4 fois depuis 1860 . Et la il a franchi 55$ il y a un an, reste 2 ans au max.

  • 20/11/2017 par whiskey. 1

    il monte mollement .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...