Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

PERNOD RICARD

RI - FR0000120693 SRD PEA PEA-PME
156.250 € +0.16 % Temps réel Euronext Paris

Pernod ricard : Pernod ricard n'attend pas de changement majeur en 2008-2009

mercredi 28 mai 2008 à 16h32
BFM Bourse

par Noëlle Mennella

MOSCOU (Reuters) - Pernod Ricard ne prévoit pas de changement majeur dans l'évolution de ses résultats au cours de l'exercice 2008-2009, clos le 30 juin, déclare Patrick Ricard, le président directeur général du groupe de vins et spiritueux.

"Je ne pense pas qu'entre juin 2008 et juin de l'année prochaine il va y avoir des changements majeurs dans l'évolution de nos résultats. On espère être dans la même veine mais nous n'avons pas encore additionné tous les budgets. C'est du feeling", a-t-il dit dans une interview accordée à Reuters.

Patrick Ricard a ajouté qu'il "donnera une tendance de la façon dont les choses risquent de se passer" durant le prochain exercice au cours de l'assemblée générale du groupe prévue le 5 novembre prochain.

En 2007-2008, à taux de change constants, le bénéfice opérationnel courant de Pernod Ricard a augmenté de 21% et son bénéfice net courant de 24%.

Aujourd'hui, il n'y a pas de révolution sur les marchés même s'il peut y avoir des accidents ici ou là", a-t-il ajouté en marge d'un voyage de présentation des positions du groupe dans les pays émergents.

Patrick Ricard a ainsi évoqué la situation en Chine qui devrait avoir réalisé un "mauvais mois d'avril" du fait du tremblement de terre dans le Sichuan.

Il a cependant souligné qu'avril n'était pas le plus important dans ce pays en termes de consommation et qu'en dépit de cette mauvaise performance, le groupe confirmait sa prévision de croissance de son résultat opérationnel courant d'au minimum 12% à données comparables pour la totalité de l'exercice 2007-2008.

L'AMBITION D'ÊTRE N°1

Pernod Ricard, qui vient d'acquérir pour 5,63 milliards d'euros le suédois Vin & Sprit, fabriquant de la vodka Absolut, veut se concentrer sur l'intégration de cette opération et sur le remboursement de sa dette "pendant quelques années".

Mais le groupe qui s'est ainsi hissé au deuxième rang du secteur, derrière le britannique Diageo, a toujours l'ambition de dépasser son concurrent.

"On a toujours eu l'ambition de devenir le n°1 mondial des vins et spiritueux. C'était peut-être un rêve inatteignable dans le passé mais qui aujourd'hui peut se transformer un jour en réalité tout en sachant que le leader est une société de grande qualité et qu'elle ne se laissera pas faire", a commenté Patrick Ricard.

Dans l'immédiat, il affirme que la stratégie de Pernod Ricard est de se concentrer sur ses 15 marques prioritaires, de faire croître ses réseaux de ventes dans tous les pays du monde et de s'implanter dans ceux où il est absent aujourd'hui comme le Vietnam, le Pérou, la Bolivie, le Monténégro, la Macédoine et l'Albanie.

Enfin, Patrick Ricard a confirmé qu'après l'assemblée générale de novembre, il quittera la direction générale de Pernod Ricard, où il avait été nommé en 1978, et sera remplacé par son dauphin Pierre Pringuet.

Il restera président du conseil d'administration et représentant de la famille Ricard, l'actionnaire de référence de Pernod Ricard avec 12,2% du capital et de 18% des droits de vote.

Prié de dire si un Ricard pourrait à nouveau diriger le groupe à l'avenir, il répond : "Pourquoi pas !".

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur PERNOD RICARD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +11.64 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat