Bourse > Pernod ricard > Pernod ricard : Pernod remporte vin & sprit et sa marque absolut vodka
PERNOD RICARDPERNOD RICARD RI - FR0000120693 RI - FR0000120693   SRD PEA PEA-PME
129.100 € +0.04 % Temps réel Euronext Paris
128.500 €Ouverture : +0.47 %Perf Ouverture : 129.100 €+ Haut : 127.400 €+ Bas :
129.050 €Clôture veille : 684 526Volume : +0.26 %Capi échangé : 34 266 M€Capi. :

Pernod ricard : Pernod remporte vin & sprit et sa marque absolut vodka

Pernod remporte vin & sprit et sa marque absolut vodkaPernod remporte vin & sprit et sa marque absolut vodka

PARIS (Reuters) - Pernod Ricard a annoncé l'acquisition pour 5,6 milliards d'euros du groupe suédois Vin & Sprit, propriétaire de la marque de vodka Absolut, qui permettra au groupe français de se hisser au premier rang mondial aux côtés du groupe britannique Diageo.

Absolut est l'une des premières marques mondiales de vodka "premium" avec environ 11 millions de caisses de neuf litres en 2007, dont plus de cinq millions aux Etats-Unis où elle est la première marque de vodka haut de gamme.

Avec cette acquisition, Pernod dispose d'un volume de 91 millions de caisses de spiritueux qui lui assure 27% de part de marché sur les spiritueux "premium".

En dehors d'Absolut, Pernod trouvera également dans son escarcelle la marque de rhum Cruzan, dynamique aux Etats-Unis (environ 600.000 caisses vendues en 2007 et une croissance de +27%) et Level, quatrième marque des vodkas "super-premium" aux Etats-Unis.

Absolut se classe au 4e rang du classement des spiritueux les plus consommés au monde, derrière une autre vodka, Smirnoff, propriété du britannique Diageo, leader mondial des spiritueux, le rhum Bacardi et le whisky Johny Walker, lui aussi détenu par Diageo.

L'accord, qui devrait être finalisé d'ici l'été, exclut en revanche la part de 10% de V&S dans le groupe Beam Global Spirits & Wine, qui sera cédée dans les mois qui viennent par la Suède dans le cadre d'un accord avec ses principaux actionnaires.

Trois autres candidats avaient soumis des offres, l'Américain Fortune Brands, le groupe des Bermudes Bacardi et le fonds suédois de capital-investissement EQT, associé à la holding Investor.

Fortune, bien que plus petit que Bacardi et Pernod, passait pour favori car il est lié depuis 10 ans à Vin & Sprit par un accord de distribution d'Absolut sur le marché américain, accord qui court jusqu'en 2012.

"L'acquisition de V&S par Pernod Ricard est une formidable opportunité et représente la troisième opération 'transformante' après les rachats de Seagram et d'Allied Domecq", a déclaré Patrick Ricard, P-DG de Pernod Ricard dans un communiqué, soulignant que son groupe devenait ainsi "co-leader mondial" de l'industrie des vins et spiritueux.

FORTES SYNERGIES ESTIMEES

Le groupe français évalue les synergies liées à l'opération entre 125 et 150 millions d'euros avant impôts.

En raison de cette acquisition, Pernod annonce qu'il renonce à distribuer la vodka russe Stolichnaya, dont il souhaitait racheter les droits en dehors de Russie. Il avait indiqué par le passé qu'il ne pourrait mener les deux opérations de front.

Un quart d'heure après l'ouverture, le titre Pernod cédait 0,9% à 67,464 euros, globalement en ligne avec l'indice sectoriel européen (-0,8%).

L'impact sur le bénéfice net par action du rachat de Vin & Sprit sera neutre la première année, puis significativement positif, avec un "retour sur investissement dépassant le coût moyen du capital au plus tard la quatrième année", selon Pernod.

Pernod Ricard paiera pour les actions de V&S 5.280 millions d'euros au taux de change euro/dollar actuel. À ce montant s'ajoute une dette nette au 31 décembre 2007 équivalente à 346 millions d'Euros, la valeur d'entreprise s'établira ainsi à 5.626 millions d'Euros.

V&S paiera par ailleurs à l'État suédois un dividende de 85 millions d'Euros avant la clôture de l'opération, et le prix des actions sera augmenté d'un intérêt au taux annuel de 2% courant depuis le 1er janvier jusqu'à la date effective de réalisation de l'opération. En contrepartie, Pernod Ricard conservera l'ensemble des cash-flows générés par V&S sur la période.

Pour financer l'opération, le groupe indique avoir obtenu un crédit syndiqué de 12 milliards d'euros des six banques suivantes : BNP Paribas, Calyon, JP Morgan, Natixis, Royal Bank of Scotland et Société générale.

D'un coût initial de l'ordre de 5%, il servira aussi à refinancer la dette bancaire existante à accroître la marge de manoeuvre du groupe par des lignes de crédit.

La dette du groupe devrait atteindre environ six fois l'excédent brut d'exploitation une fois V&S intégré, mais Pernod Ricard souligne que la forte génération de cash-flow et la croissance de l'Ebitda "permettront un désendettement rapide".

Jean-Michel Bélot et Yann Le Guernigou Pernod Ricard a racheté le groupe suédois Vin & Sprit, propriétaire de la marque de vodka Absolut pour un prix d'acquisition de 5,626 milliards d'euros, dette incluse. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Philippe Arles

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...