Bourse > Pernod ricard > Pernod ricard : La "premiumisation" des marques au cœur du succès du groupe
PERNOD RICARDPERNOD RICARD RI - FR0000120693RI - FR0000120693
118.150 € +0.13 % Temps réel Euronext Paris
118.350 €Ouverture : -0.17 %Perf Ouverture : 120.000 €+ Haut : 117.750 €+ Bas :
118.000 €Clôture veille : 540 263Volume : +0.20 %Capi échangé : 31 360 M€Capi. :

Pernod ricard : La "premiumisation" des marques au cœur du succès du groupe

La La

(Tradingsat.com) - Pernod Ricard évolue en léger retrait à la Bourse de Paris (-1,47%), après la publication de résultats annuels dont la qualité a pourtant semblé faire l'unanimité. Les analystes de BGC ont d'ailleurs jugé la performance "excellente" et justifient la valorisation "très tendue" du titre par l'assimilation déjà bien intégrée des bonnes nouvelles par les investisseurs.

Le broker maintient sa recommandation "Conserver" sur le titre, assortie d'un objectif de cours de 75 euros, et souligne la forte hausse du résultat opérationnel courant du groupe (+9% à 2114 millions d'euros),en partie due à la mise en œuvre d'une politique systématique de montée en gamme des marques.

De fait, le groupe Pernod Ricard a fait de la « premiumisation » de ses activités le fer de lance de sa stratégie, une tactique qui a une nouvelle fois démontré sa capacité à créer de la valeur au cours de l'exercice 2011-2012, notamment dans la première région du groupe, l'Asie (39% du chiffre d'affaires du groupe).

Les marques premium du groupe ont représenté 73% du chiffre d'affaires du groupe de spiritueux dans le monde, avec près de 50 millions de caisses vendues, se définissant ainsi comme l'accélérateur inévitable de la croissance des ventes et du développement du groupe à long terme.

La direction de Pernod Ricard a d'ailleurs souligné la forte progression de sa marge opérationnelle (+75 points de base), largement imputable à cette stratégie de premiumisation des marques.

Le groupe entend ainsi créer un univers de luxe et monter en gamme, notamment en développant sa marque Chivas 25 en Asie (Pernod Ricard espère faire "renaître une véritable légende"), Malibu, actuellement à son niveau historique en termes de volumes, mais surtout Martell (+29% en Amérique), Jameson et Havana Club.

Lors de la conférence de presse de présentation des résultats ce jour, Pierre Pringuet, directeur général du groupe et fraîchement nommé vice-président de son conseil d'administration, a ainsi souligné l'importance des investissements industriels dans ces trois marques phares.

Havana Club et Jameson ont d'ailleurs remporté aujourd'hui respectivement les premier et second rangs du classement annuel réalisé par l'ISWR (International Wine and Spirit Research ) et l'équipe dirigeante a souligné que Patrick Ricard avait justement fait sa dernière apparition publique lors de la célébration du "million de caisses Martell dépassé en Chine", au musée Rodin à Paris.

Enfin, la stratégie de premiumisation a également tiré les marchés Travel Retail du groupe toujours très dynamiques (+23%), grâce au Duty free, une véritable "vitrine pour les marques premium" du groupe. Pernod Ricard entend désormais étendre ce modèle au Mexique, l'un des rares pays avec la Thaïlande et la Corée où le groupe a publié des résultats plutôt décevants.

L'équipe dirigeante a par ailleurs affirmé aujourd'hui rester ouverte à des opérations de fusions-acquisitions ciblées, si elles se présentaient, mais la croissance interne reste prioritaire. Le niveau de croissance des investissements sur l'exercice va par ailleurs se poursuivre sur l'exercice 2012-2013.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI