Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

PERNOD RICARD

RI - FR0000120693 SRD PEA PEA-PME
162.800 € +0.65 % Temps réel Euronext Paris

Pernod ricard : Au plus bas du jour, résultats mal accueillis

jeudi 21 septembre 2006 à 16h05
BFM Bourse

(Cercle Finance) - Le titre Pernod Ricard creusait ses pertes jeudi après-midi à la Bourse de Paris, l'annonce de performances quelque peu décevantes au niveau opérationnel sur l'exercice 2005/2006 l'emportant sur le relèvement des objectifs 2006/2007 et la hausse du dividende annuel.

Vers 16h00, Pernod s'enfonçait de 4,5% à 161,3 euros, non loin de son plus bas de 161,2 euros touché en tout début d'après-midi.

Dans un communiqué publié tôt ce matin, le groupe de vins et spiritueux fait état d'un résultat opérationnel courant de 1,255 millions d'euros, en hausse de 72% en rythme annuel.

A titre d'indication, les analystes de Citigroup attendaient un bénéfice annuel proche de 1,270 millions d'euros.

Lors d'une conférence de presse, Pierre Pringuet, le directeur général délégué du groupe, a expliqué que les marques d'Allied Domecq, consolidées pour la première fois dans les comptes, avaient affiché une marge inférieure vis-à-vis du périmètre historique de Pernod Ricard.

'Un travail de 'premiumisation' (positionnement sur le haut de gamme, NDLR) reste à opérer pour ses marques, qui ont été sous-investis au cours des dernières années' , a-t-il indiqué.

Sur l'ensemble de l'exercice, les marques Allied Domecq ont dégagé une marge brute de 56%, contre 60,9% pour le périmètre dit 'historique' de Pernod Ricard.

Autre point noir, certains analystes estiment que les prévisions encourageantes communiquées par le groupe pour son nouvel exercice (croissance interne du chiffre d'affaires située dans le haut de l'objectif long terme de +4 à +6%) doivent être interprétées avec prudence, notamment du fait d'une contribution plus forte que prévu des marques cédées.

La hausse de 17% du dividende, à 2,52 euros, est en revanche interpétée comme un signal fort de confiance envers la dynamique interne du groupe et le potentiel des marques d'Allied.

Interrogé sur le fait de savoir s'il se contentait du périmètre d'activité actuel, le PDG du groupe, Patrick Ricard, a estimé que le portefeuille pouvait encore être amélioré, ajoutant que l'endettement du groupe s'était nettement réduit.

'Nous regarderons tout ce qui se passe, notre politique en la matière reste la même', a-t-il déclaré lors de la conférence de presse.

Prié plus particulièrement de se prononcer sur le dossier de la privatisation de la marque de vodka Absolut en Suède, Patrick Ricard a formulé la même réponse.

Copyright (c) 2006 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur PERNOD RICARD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+287.90 % vs +6.95 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat