Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ORANGE

ORA - FR0000133308 SRD PEA PEA-PME
10.265 € -0.15 % Temps réel Euronext Paris

Orange : De plus en plus pénalisé en Bourse, Orange pourrait à son tour vendre une partie de son réseau fibre

lundi 12 octobre 2020 à 12h21
Orange envisage de céder une partie de son réseau fibre

(BFM Bourse) - Seul parmi les quatre opérateurs tricolores à détenir encore la totalité de ses réseaux de fibre optique, Orange aurait donné le coup d'envoi pour céder une partie de son réseau rural, rapporte Les Echos. Soit 4 millions de lignes, qui pourraient être valorisées entre 1,88 et 2 milliards d'euros.

Aiguillonné par la chute inexorable de son cours de Bourse, Orange va-t-il procéder à la cession d'une partie de ses infrastructures afin de récupérer du cash d'une part et de rendre son profil plus attrayant auprès des investisseurs? Selon le quotidien économique Les Echos, le groupe dirigé par Stéphane Richard aurait donné mandat à une banque d'affaires pour trouver des investisseurs intéressés par une partie de son réseau de fibre optique en France.

L'opérateur historique entendrait ainsi vendre la moitié de ses réseaux en zone rurale, réseaux qui comptent 4 millions de lignes (dont une majorité encore à déployer en réalité), à des institutionnels français ou étrangers. Il fait peu de doute que la demande soit au rendez-vous, étant donné l'intérêt des fonds spécialisés dans les infrastructures, et les montagnes de liquidités dont disposent ces investisseurs.

Une action en repli de 30% depuis janvier

"Contre la moitié du capital de la nouvelle filiale Orange Concessions, qui regroupe les réseaux de fibre en zone rurale de l'opérateur, ils seraient prêts à s'acquitter d'au moins 900 millions à 1 milliard d'euros", ce qui valoriserait la totalité de cette entité jusqu'à 2 milliards d'euros.

De longue date, les concurrents d'Orange, en premier lieu SFR (groupe Altice, propriétaire de BFM Bourse), rapidement suivi par Free (Iliad) et par Bouygues Telecom, ont adopté une stratégie de valorisation de leurs infrastructures en en cédant une large part à des investisseurs spécialisés. À ce jour, l'ex-France Télécom n'a pas concrètement avancé dans cette direction, alors qu'il détient un portefeuille d'actifs hors pair notamment dans les tours mobiles.

Malgré la résilience de son activité dans le contexte de la crise sanitaire, Orange affiche parallèlement un parcours boursier extrêmement dégradé. Face au rebond de plus de 45% d'Iliad, l'action Orange perd près de 30% depuis le début de 2020, en passe de signer une troisième année de baisse consécutive. Le marché semble d'ailleurs encourager une telle opération de cession. Ce lundi, l'action Orange se redresse de 1,65% à 9,592 euros vers 12h20.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ORANGE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +11.74 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat