Bourse > News cl a > News cl a : L'affaire news of the world met david cameron sous pression
NEWS CL ANEWS CL A NWSA - US65249B1098NWSA - US65249B1098
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

News cl a : L'affaire news of the world met david cameron sous pression

L'affaire news of the world met david cameron sous pressionL'affaire news of the world met david cameron sous pression

LONDRES (Reuters) - Les pressions se sont accentuées dimanche sur le Premier ministre britannique, David Cameron, pour qu'il empêche le groupe Murdoch d'acquérir la chaîne de télévision à péage BSkyB, au moins avant que l'enquête sur le scandale qui vise son tabloïd News of the World ne soit bouclée.

Le tabloïd dominical le plus vendu en Grande-Bretagne a tiré sa révérence dimanche en publiant son dernier numéro, après la décision de son propriétaire, News Corporation, de ne plus l'éditer, face à l'émoi suscité cette semaine en Grande-Bretagne par des révélations sur ses méthodes peu déontologiques.

News of the World est en effet accusé d'avoir piraté pendant plusieurs années des centaines de messageries téléphoniques appartenant à des stars, aux proches de soldats tués au combat et à une adolescente enlevée et assassinée en mars 2002.

Cette affaire tombe au plus mauvais moment pour le groupe du magnat australo-américain Rupert Murdoch, qui est engagé dans une tentative de rachat de BSkyB, une opération estimée à près de 10 milliards d'euros.

Dimanche, des voix se sont élevées en Grande-Bretagne pour que David Cameron intervienne dans ce dossier.

"Il doit préciser que le dossier BSkyB ne peut pas aller plus loin tant que l'enquête n'est pas terminée", a estimé notamment le chef de file de l'opposition, Ed Miliband.

Le représentant du Parti travailliste a par ailleurs expliqué qu'il soumettrait une telle initiative à la Chambre des Communes si jamais David Cameron ne le faisait pas.

Mais les critiques ne sont pas seulement venues de l'opposition.

Simon Hughes, le vice-président des Libéraux-démocrates, qui sont les partenaires de la coalition emmenée par David Cameron, a appelé son Premier ministre à repousser l'opération boursière.

Le responsable politique a par ailleurs appelé tous les membres des "Lib Dems" à faire de même.

Christina Fincher, Olivier Guillemain pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI