Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NETFLIX

NFLX - US64110L1061 SRD PEA PEA-PME
- -

Netflix : Comment Netflix est devenu plus gros que Disney en Bourse

vendredi 25 mai 2018 à 15h53
Comment Netflix est devenu plus gros que Disney en Bourse

(BFM Bourse) - En l’espace d’un peu plus de 20 ans, Netflix est passé d’un simple loueur de DVD par correspondance à un géant de la production audiovisuelle. Un mastodonte qui pèse désormais plus que Disney en Bourse.

L’industrie du cinéma a connu un petit séisme ce jeudi 24 mai 2018. En franchissant la barre des 150 milliards de dollars de capitalisation à Wall Street (avec une action cotée à près de 350 dollars), Netflix a dépassé Disney en Bourse et est devenu, par la même occasion, la société audiovisuelle la mieux valorisée au monde. Rien d’étonnant finalement tant les courbes en Bourse se rapprochaient inexorablement entre les deux géants du cinéma. Alors que la maison-mère de Stars Wars et de Mickey fait du surplace à Wall Street depuis plus de trois ans, Netflix, lui, enchaîne les records. Ainsi, depuis 2015, le géant de la vidéo à la demande a vu son cours de bourse être multiplié par sept.

Il faut dire que la société de Los Gatos, créée en 1997, connaît depuis plus de 20 ans une véritable success story. D'un simple loueur de DVD par correspondance, l'entreprise est devenue depuis un mastodonte des contenus audiovisuels aux chiffres impressionnants. En 2017, Netflix a réalisé un chiffre d’affaires de 11,7 milliards de dollars (+33% sur un an) pour un bénéfice net qui a été triplé sur la période pour atteindre 559 millions d’euros. Mais surtout, le service de vidéos dispose d’une base de 125 millions d’abonnés à travers le monde, qui en fait de loin le leader du streaming par abonnement (que ce soit pour de la vidéo ou de la musique) devant Amazon Prime (100 millions d’abonnés) et Spotify (71 millions d’abonnés).

Une dette colossale

Et pour maintenir cette croissance folle (encore 7,4 millions de nouveaux abonnés au premier trimestre), Netflix va continuer d’investir massivement dans les contenus avec la réalisation de 80 films originaux en 2018, soit autant que tous les autres majors du cinéma réunis (Universal, 20th Century Fox, Columbia Pictures ou encore Warner). La firme américaine investira en conséquence entre 7 et 8 milliards de dollars cette année, contre 6 milliards en 2017 et 5 milliards en 2016. "La tendance à long terme est claire : notre avenir réside dans la production de contenus originaux", explique d'ailleurs clairement le patron Reed Hastings.

Toutes ces dépenses amènent néanmoins la société à consommer beaucoup de cash chaque année: 2 milliards de dollars en 2017 et entre 3 et 4 milliards prévus en 2018. Résultat, Netflix est obligé de s'endetter lourdement auprès des marchés. Ainsi, au cours des neuf derniers mois, le groupe californien a emprunté 3,5 milliards de dollars sur les marchés, dont 1,9 milliard fin avril, portant son endettement total à 6,5 milliards de dollars. Une somme colossale, mais nécessaire si Netflix veut continuer de capter de nouveaux abonnés et s'affirmer désormais comme "la" major du cinéma mondial. D'autant que cette dette est encore loin d'atteindre celle de Disney, qui culmine à 19,2 milliards de dollars. 

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NETFLIX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat