Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Les 13 000 points vont être éprouvés, ce test technique sera riche d'enseignement

vendredi 26 février 2021 à 14h59

(BFM Bourse) - Les valeurs technologiques américaines se sont montrées légitimement très sensibles aux variations des taux longs américains cette semaine, à mesure que J. Powell tentait de circonscrire le départ de feu, en audition semestrielle devant les Parlementaires. Hier l'indice Nasdaq Composite, indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine, reculait vivement, de 3,52% à 13 119 points. Le relâchement de la pression sur les taux à 10 ans devrait soutenir un début de séance dans le vert ce vendredi.

Jerome Powell s'est pourtant attaché à réaffirmer l'attachement de l'institution à maintenir une politique monétaire expansionniste pour favoriser la reprise économique, ajoutant qu'il faudrait "peut-être plus de trois ans pour que l'inflation parvienne à l'objectif de la Fed", à savoir 2%.

J. Powell a donc poursuivi cette semaine la série d'audition semestrielle devant le Sénat. Le Président de la Fed a apporté un peu d'apaisement, de soulagement, en écartant le scénario d'un durcissement plus rapide que prévu des conditions de crédit. Le pilotage de la courbe des taux par les outils monétaires devra être fin. "Une chose est sûre", selon la recherche de la BRED, "le Président de la FED ne veut pas incarner celui qui freinera la reprise américaine en parlant de hausse de taux, même si certains pensent que l'on entre dans une « petite » période de surchauffe."

Au cœur des préoccupations des marchés: le franchissement de la résistance des 1.5% pour les obligations souveraines à 10 ans des Etats-Unis. "Certains y voient le début d’une correction des marchés en craignant que la progression des rendements des obligations d’États pousse les investisseurs à se détourner des actions (au profit des obligations, NDLR)" explique John Plassard, directeur des investissements chez Mirabaud.

Le rendement des obligations d'Etat américaines à 10 ans refluait toutefois quelque peu vendredi, sous 1.47.

Au chapitre statistique, outre Atlantique, les investisseurs ont pris connaissance des données préliminaires du PIB américain au 4ème trimestre, en hausse de 4.1%, légèrement sous les attentes, selon le Bureau of Economic Analysis. Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, très surveillées comme toutes les statistiques sur l'emploi en ce moment, se sont contractées à 730 000 pour la semaine passée, contre un consensus plus pessimiste (830 000). Enfin, les commandes de biens durables, en hausse très nette de 3.4% en données mensuelles pour le mois de janvier, ne manqueront pas de renforcer le retour du "sentiment" inflationniste dans les salles des marchés.

Dans l'immédiat, l'attention se porte sur la dernière salve de publications statistiques macroéconomiques de la semaine, avec en particulier une hausse plus forte que prévu des revenus des ménages, gonflés par la distribution de chèques aux foyers les plus rudement touchés par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Les données préliminaires des stocks des grossistes pour le mois de janvier, en hausse surprise de 1.3% en rythme mensuel, déçoivent. A suivre le PMI de Chicago à 15h45, attendu en légère contraction à 61 points, ainsi que l'indice U-Mich de confiance des consommateurs, en données révisées pour ce mois de février qui s'achève.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice Nasdaq Composite est venu de nouveau tester la solidité d'un plancher de court terme clairement identifiable à 13 000 points. Si une réaction acheteuse de contestation, corrélée à une légère détente sur les rendements des obligations d'Etat à 10 ans, est l'option privilégiée ce vendredi, un nouveau test à haut risque de ce niveau, dès le début de la semaine prochaine, n'est pas exclu. Sa rupture renverrait alors l'indice sur des niveaux inédits depuis la mi-décembre. Avis positif à l'échelle de la seule séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 13000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Positif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Les 13 000 points vont être éprouvés, ce test technique sera riche d'enseignement (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.20 % vs +26.47 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat