Bourse > Mr bricolage > Mr bricolage : Mène une 'politique de maillage du territoire'
MR BRICOLAGEMR BRICOLAGE MRB - FR0004034320MRB - FR0004034320
11.610 € +0.09 % Temps réel Euronext Paris
11.600 €Ouverture : +0.09 %Perf Ouverture : 11.650 €+ Haut : 11.600 €+ Bas :
11.600 €Clôture veille : 196Volume : +0.00 %Capi échangé : 121 M€Capi. :

Mr bricolage : Mène une 'politique de maillage du territoire'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Jean-François Boucher, Président-directeur général de Mr Bricolage, répond aux questions de Cercle Finance, après la publication des résultats annuels, la semaine dernière.

Cercle Finance: Comment expliquez-vous le repli des résultats en 2012?

Jean-François Boucher: Nous avons présenté des chiffres traduisant un exercice contrasté, caractérisé par des éléments positifs, et d'autres moins.

Tout d'abord, la situation des magasins intégrés s'est dégradée. Ainsi, l'évolution défavorable du chiffre d'affaires des magasins intégrés, particulièrement marquée en fin d'année, a contribué à la dégradation de la rentabilité, pénalisée également par le recul des volumes d'achat des réseaux, phénomène plus conjoncturel.

En outre, la baisse du pouvoir d'achat des ménages a impacté négativement le marché du bricolage, surtout au second semestre.

Mr Bricolage a donc enregistré un résultat net part du groupe de 11,3 millions d'euros en 2012, contre 17,7 millions d'euros un an plus tôt.Le résultat opérationnel s'élève à 31 millions d'euros sur l'exercice, contre 37,8 millions d'euros en 2011, tandis que le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 560,9 millions d'euros, contre 562,3 millions d'euros l'année précédente.

Néanmoins, nous pouvons nous montrer satisfaits de plusieurs éléments, à commencer par la résistance des magasins adhérents. Preuve que la stratégie menée depuis plusieurs années a porté ses fruits.

Par ailleurs, le groupe a accéléré son développement vers le commerce multi-enseigne, multi-format et multi-canal.

D'autre part, le nouvel entrepôt de Cahors récemment mis en service a effectué ses premières expéditions vers les magasins. Enfin, Mr Bricolage a poursuivi son désendettement sur l'exercice passé.

CF: Quelles tendances observez-vous sur les premiers mois de l'année et comment appréhendez-vous le nouvel exercice?

J-FB: Les orientations du second semestre 2012 se poursuivent sur les mois de janvier et février, qui doivent faire face à des effets de base défavorables.

Les derniers mois de l'exercice bénéficieront à l'inverse d'une base favorable.

Précisons que Mr Bricolage propose des produits destinés à la rénovation, à la réparation, indispensables dans une habitation, et non aux travaux de gros oeuvre, plus facilement différés ou annulés par les clients.

Nous restons confiants quant au développement du groupe et nous attachons à déployer une stratégie visant à redresser l'activité et les résultats.

CF: En quoi consiste cette stratégie?

J-FB: Tout d'abord, nous avons lancé un plan de restructuration des magasins intégrés, dans le but d'optimiser les coûts. Il s'agira aussi de dupliquer la stratégie, couronnée de succès, mise en oeuvre au sein des magasins adhérents.

En outre, concernant 12 magasins intégrés en difficulté ciblés fin 2011, nous poursuivons le plan de cessions, fermetures et reconfigurations avec pour ambition de le finaliser d'ici fin 2014.

Mr Bricolage, qui donnera la priorité à la croissance interne en 2013, continuera de mener une politique ambitieuse et multi-enseigne de maillage du territoire.

A l'international, le groupe compte ouvrir trois autres boutiques cette année, qui viendront s'ajouter aux 66 déjà implantées dans 10 pays. Il fera par exemple son entrée à Chypre.

En revanche, dans les pays de l'Est, il entend poursuivre les efforts de rationalisation du réseau en procédant à la réduction de la surface de plusieurs magasins et à l'optimisation des coûts.

Le groupe a également pour volonté forte d'animer les réseaux, d'attirer et fidéliser les clients. Il travaillera donc sur les services ou encore la communication, essentielle dans ce secteur très concurrentiel.

Autre axe de la stratégie, et non des moindres: le web-to-store. Le client pourra ainsi commander ses articles sur Internet et venir les retirer en magasin. L'objectif consiste en une mise en ligne de 275 sites de magasins d'ici la fin de l'année.

Ces derniers viennent en complément des sites de ventes en ligne nationaux existants, www.mr-bricolage.fr ayant été lancé fin novembre 2012.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...