Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Moderna

MRNA - US60770K1079 SRD PEA PEA-PME
- -

Moderna : Une revue médicale nuance les résultats prometteurs du vaccin anti-coronavirus de Moderna

mercredi 20 mai 2020 à 10h25
Moderna a rétrocédé 10% mardi

(BFM Bourse) - Après avoir bondi de 20% lundi en réaction à des résultats préliminaires de phase 1 prometteurs en vue de l'élaboration d'un vaccin contre le Covid-19, le titre Moderna a reflué de 10% mardi, à la suite de l'annonce d'une levée de fonds record et d'un article paru sur le site d'informations médicales STAT.

Rarement une société biotechnologique n'aura eu droit à autant d'attention de la part du marché. Alors que l'économie mondiale s'apprête à subir un choc d'une ampleur inédite depuis 1929, son redressement tient au moins en partie au développement d'un vaccin, comme l'a rappelé Jerome Powell dimanche, dans une interview accordée à CBS.

À cet égard, chaque annonce de Moderna est scrutée par les investisseurs guettant une bonne nouvelle sur le front de la pandémie, qui augurerait de lendemains meilleurs. C'est ainsi que le titre de la société biotechnologique dirigée par le français Stéphane Bancel a bondi de 20% lundi, en réaction aux premiers résultats -initialement jugés convaincants par le marché- de la phase 1 de ses essais sur l'homme (première étape des essais cliniques).

Dans une note matinale, les analystes santé d'Oddo BHF reviennent sur le reflux de 10,4% observé sur le titre Moderna mardi, au lendemain de sa flambée et à la lumière de nouvelles précisions.

Peu de données disponibles

"Après un parcours exceptionnel depuis le début de l'année (+266%), Moderna a marqué le pas" constatent-ils. "Le cours a reflué de 10% (soit -3 milliards de dollars de capitalisation boursière pour la biotech actuellement valorisée quelque 26,6 milliards) à la suite de l'annonce d'une levée de fonds record de 1,3 milliards d'euros, mais également en réaction à un article paru dans le site d'informations médicales STAT qui apporte un regard plus nuancé sur les premières données de phase 1 de mRNA-1273, le candidat vaccin de la société contre Covid-19" développent les analystes.

Spécialisée dans les maladies infectieuses, la journaliste Helen Branswell estime en effet que Moderna n'a dévoilé que peu d'informations sur sa phase 1 et qu'il n'est pas encore possible, à ce stade, de juger si le futur vaccin est impressionnant ou pas.

"STAT explique premièrement que l'annonce n'a pas été relayée par le NIAID (l'Institut national des allergies et maladies infectieuses dirigé par le docteur Fauci, également chargé de conseiller la Maison Blanche sur la crise sanitaire, NDLR) pourtant prompt à communiquer sur les succès scientifiques contre le Covid-19" relèvent les analystes d'Oddo BHF. De plus, ajoutent-ils, STAT rappelle que Moderna n'a indiqué la production d'anticorps neutralisants par seulement 8 patients sur les 45 de l'étude, précisant que les données des 37 autres patients n'étaient pas encore disponibles.

Des interrogations "saines et légitimes"

Toujours selon le site, nous ne savons pas encore si ces anticorps mesurés au bout de 2 semaines, sont durables. STAT explique que ces niveaux d'anticorps ne sont pas précisément détaillé, Moderna se contentant d'indiquer qu'ils atteignent ou dépassent les niveaux généralement observés dans les sérums convalescents (anciens patients Covid-19). Or d'après Anna Durbin, chercheuse en vaccins à l'université John Hopkins, le terme "généralement" est flou, la quantité d'anticorps présent dans le sérum convalescent étant très variable d'un patient à l'autre.

Des études ont en effet montré que les niveaux d'anticorps chez les personnes qui se sont remises du Covid-19 peuvent être influencés par la gravité de la maladie. Chercheur en vaccins à l'université de Yale, John Rose a ainsi attiré l'attention de STAT sur une étude chinoise qui révèle que, parmi 175 patients guéris du nouveau coronavirus étudiés, 10 n'avaient pas d'anticorps neutralisants détectables quand certains, à l'autre extrémité du spectre, avaient des niveaux particulièrement élevés.

Les analystes d'Oddo BHF jugent ces interrogations "saines et légitimes", celles-ci tenant "avant tout aux faibles informations communiquées par la société". Toutefois, si Moderna n'a communiqué que sur un petit nombre de patients de phase 1 (car le reste des données n'est pas encore disponible), force est de constater que 100% de ces 8 patients ont des anticorps neutralisants" notent-ils, avant d'anticiper "un reste d'étude de phase 1 positif". "Quoi qu'il en soit, la suite du programme est déjà lancé. Les prochaines étapes seront cruciales" concluent-ils.

Dans les échanges électroniques avant l'ouverture de Wall Street mercredi, le titre Moderna reste mal orienté et cède encore 5,4%.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur Moderna en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -3.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat