Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MICHELIN

ML - FR001400AJ45 SRD PEA PEA-PME
23.155 € +3.14 % Temps réel Euronext Paris

Michelin : Michelin confirme la stagnation de son opérationnel en 2008

vendredi 16 mai 2008 à 11h59
Michelin confirme la stagnation de son opérationnel en 2008

par Matthias Blamont

CLERMONT-FERRAND (Reuters) - Confronté à la baisse du dollar et à la hausse des matières premières, Michelin confirme que son résultat opérationnel stagnerait cette année.

"Notre résultat opérationnel 2008 devrait approcher celui réalisé en 2007. Le surcoût généré par l'augmentation du prix des matières premières devrait atteindre 600 millions d'euros", a déclaré Jean-Dominique Senard, directeur financier et gérant associé du fabricant de pneumatiques, lors de l'assemblée générale de l'entreprise.

Ces propos s'inscrivent dans la ligne des éléments communiqués par le groupe le 28 avril dernier. Michelin avait alors publié un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 2,6% et prévenu que l'impact du prix des matières premières empêcherait son résultat opérationnel 2008 de progresser. Le lendemain, le titre avait perdu plus de 9% à la Bourse de Paris.

Vers 11h25 vendredi, l'action gagne 2,71% à 62,81 euros.

A l'occasion de la publication de ses résultats annuels, le 15 février, Michelin tablait sur un chiffre d'affaires et sur un résultat opérationnel 2008 en augmentation "sauf détérioration marquée de l'environnement." A titre de comparaison, le poste matières premières avait généré un dépassement de coûts de 175 millions d'euros en 2007.

Revenant sur la performance de la société au premier trimestre, Jean-Dominique Senard a qualifié l'influence des changes de "violente."

NOUVEAUX INVESTISSEMENTS

Alors que les spécialistes n'entrevoient pas d'accalmie des prix des matières premières dans un futur proche, la société continue à revaloriser ses produits. Fin avril, Michelin a annoncé que les prix de ses lignes de pneus génie civil et engins industriels augmenteraient jusqu'à 8% en Amérique du Nord, deux hausses devant s'étaler sur les mois de juin et juillet.

L'industrie des pneumatiques - et de l'automobile - est frappée de plein fouet par la flambée des cours du pétrole et du minerai de fer. Un pneu est constitué à près de 60% par des produits dérivés du pétrole, parmi lesquels figurent le caoutchouc synthétique.

Concurrent de Michelin, Bridgestone a notifié vendredi la formation d'une alliance stratégique avec son concurrent Toyo Tire & Rubber, justement pour faire face à l'accélération des cours des matières premières et mieux faire face à la concurrence.

Michel Rollier, gérant associé commandité de Michelin, a déclaré que son entreprise devait se battre ardemment pour conserver ses parts de marché face à la compétition induite par les fabricants de pneumatiques des pays émergents.

"Nous ne pouvons pas ignorer la concurrence exercée par les acteurs venus des pays émergents, ces acteurs enregistrent une croissance très forte. Michelin doit conserver son leadership et investira dans ces pays au cours des prochaines années, notamment dans les pays de l'Asean", a-t-il déclaré.

Le dirigeant n'a pas chiffré la somme qu'il entendait engager mais a indiqué qu'il aurait l'occasion d'apporter des précisions sur le sujet d'ici à la fin de l'année. Michelin confirme que l'augmentation du prix des matières premières freinera l'amélioration de sa rentabilité cette année. Jean-Dominique Senard, directeur financier et gérant associé du fabricant de pneumatiques, a déclaré que le "le résultat opérationnel 2008 devrait approcher celui réalisé en 2007". /Photo prise le 15 février 2008/REUTERS/Vincent Kessler

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MICHELIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+314.00 % vs +15.92 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat