Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

METABOLIC EXPLORER

METEX - FR0004177046 SRD PEA PEA-PME
2.910 € +5.43 % Temps réel Euronext Paris

Metabolic explorer : Quelle(s) stratégie(s) vers une société de chimie biologique intégrée ?

jeudi 21 octobre 2010 à 11h12
Quelle(s) stratégie(s) vers une société de chimie biologique intégrée ?

(BFM Bourse) - Les relations entre METabolic Explorer et l'INRA viennent de franchir un nouveau palier. La société clermontoise et le premier institut de recherche agronomique en Europe ont en effet annoncé mercredi soir la conclusion d'un contrat cadre de coopération visant à favoriser les synergies entre la recherche académique et le développement industriel dans les domaines de la chimie biologique et de la valorisation des végétaux.

L'occasion de rappeler que le développement industriel est justement au cœur des ambitions de METabolic EXplorer. Lors de la publication de ses résultats semestriels mi-septembre, le groupe a souligné qu'il se trouvait « dans la dernière ligne droite avant la commercialisation de sa technologie ».

L'entreprise a mis au point des procédés de production par voie biologique – par opposition à la voie pétrochimique aujourd'hui utilisée - de composés chimiques industriels. Elle a franchi avec succès toutes les étapes développement sur le PDO, son produit le plus avancé, notamment utilisé dans la fabrication de fibres textiles ultra-performantes.

Le « process book » - sorte de « recette de cuisine » - a été validé et l'ensemble des tests réalisés chez différents industriels à travers le monde ont confirmé que le PDO produit par voie biologique avec le procédé de METabolic EXplorer a les mêmes propriétés que le PDO dérivé du pétrole.

Reste aujourd'hui à passer au stade de la production à grande échelle pour fournir des clients d'autant plus intéressés que l'écart entre le prix des matières premières fossiles et le prix des matières premières renouvelables rend la technologie de METabolic EXplorer particulièrement compétitive. Les ambitions du groupe sont d'ailleurs élevées : 20 à 30% d'un marché du PDO qui devrait représenter entre 1 milliard et 1,5 milliard d'euros d'ici 7 à 10 ans.

Et une question se pose : dans l'absolu, quelle est la meilleure stratégie pour atteindre cet objectif, entre le déploiement industriel en propre et/ou en partenariat ?

« En théorie, le développement en propre pourrait comporter certains risques. METabolic n'a pas les moyens seul de construire une usine de très grande capacité. Ce qui pourrait signifier le besoin de faire appel au marché », explique Charles-Louis Planade, analyste financier chez Arkeon Finance. Par conséquent, « l'idéal serait qu'ils trouvent un financement, sachant que le groupe a toujours soutenu qu'il ne lancerait pas d'augmentation de capital pour la réalisation de ses projets », souligne-t-il.

Se lancer seul comporterait aussi logiquement un certain risque industriel dans la mesure où le pilote déjà construit par le groupe est d'une taille très inférieure aux projets envisagés. Dans ce cas, selon Charles-Louis Planade, « la courbe d'apprentissage sera intéressante pour les autres produits du portefeuille », quasiment dans la dernière ligne droite aujourd'hui, et pour lesquels la question de l'extrapolation industrielle va se poser dès l'année prochaine.

A côté de cela, la création de co-entreprises avec des leaders mondiaux de la chimie, « aurait l'avantage d'écarter pratiquement tout risque industriel et commercial. Mais cette option se traduirait par une perte de la maîtrise directe dans le processus de création de valeur sur le long terme », souligne Charles-Louis Planade.

On en déduit qu'idéalement, afin de maximiser la création de valeur, METabolic EXplorer aurait tout intérêt à se lancer à la fois dans le développement industriel en propre avec l'appui d'un financement extérieur qui éviterait toute dilution des actionnaires, et à signer des partenariats de co-entreprises pour lisser au maximum les risques dans le cadre de sa montée en puissance industrielle.

« Nous souhaitons toujours mener les deux options à leur terme. Ce n'est pas l'une ou l'autre, c'est l'une ET l'autre », indiquait Benjamin Gonzalez, le PDG de l'entreprise, dans son dernier entretien à Tradingsat.com. Reste à savoir quand.

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur METABOLIC EXPLORER en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.10 % vs +11.65 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat