Bourse > Maurel et prom > Maurel et prom : Les résultats 2007 dopés par les cessions
MAUREL ET PROMMAUREL ET PROM MAU - FR0000051070 MAU - FR0000051070   SRD PEA PEA-PME
3.680 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.710 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 719 M€Capi. :

Maurel et prom : Les résultats 2007 dopés par les cessions

tradingsat

(CercleFinance.com) - Maurel & Prom publie un résultat net 2007 plus que multiplié par quatre sous l'effet de la cession de ses actifs congolais à l'italien Eni.

La société pétrolière indépendante affiche un résultat net consolidé de 765,8 millions d'euros, contre 180,7 millions d'euros pour l'exercice 2006.

La 'junior' pétrolière a cédé l'année dernière au géant italien Eni sa participation dans les permis d'exploitation de MBoundi et Kouakouala, au Congo, ainsi qu'une partie de son intérêt dans le permis d'exploration de Kouilou.

Conformément aux stipulations du protocole de cession, Maurel & Prom a reçu plus de 1,39 milliard de dollars dans le cadre de l'opération, plus 32,3 millions de dollars d'intérêts.

Impacté par des charges d'exploration, des dépréciations et des charges de personnel plus importantes, le résultat opérationnel atteint 23,3 millions d'euros, contre 83,3 millions d'euros en 2006.

Le chiffre d'affaires 2007 s'établit à 289,5 millions d'euros, contre 326 millions d'euros en 2006, soit une diminution de 11% due à la rétrocession de la concession de Tello en Colombie, à la non prise en compte, depuis le 1er avril 2006, du chiffre d'affaires au Venezuela et de la reprise par Eni des cinq appareils de forage cédés.

La société souligne que la cession des champs congolais lui donne les moyens de poursuivre le développement rapide de ses champs et de renforcer son programme d'exploration.

Maurel & Prom, qui compte se focaliser sur ses activités en Tanzanie, au Gabon et en Colombie, ajoute que son activité d'exploration - qui représentera un investissement global de l'ordre de 200 millions d'euros en 2008 - se poursuivra en 2009, ce qui devrait lui permettre d'asseoir l'objectif de renouvellement, avant la fin de l'année 2009, des réserves cédées à l'Eni lors de la vente de M'Boundi.

En termes de production, la société prévoit de produire en part propre, 19.000 barils de brut par jour en moyenne sur l'année. Suite à la mise en production du champ d'Onal au Gabon, prévue le 1er octobre 2008, la production devrait s'élever à 25.500 barils de brut par jour en part propre en fin d'année.

Copyright (c) 2008 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...