Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MAISONS DU MONDE

MDM - FR0013153541 SRD PEA PEA-PME
20.440 € -1.06 % Temps réel Euronext Paris

Maisons du monde : Malgré un marché français morose, Maisons du Monde rassure sur ses objectifs 2019

vendredi 10 mai 2019 à 10h25
Maisons du Monde rebondit, après une baisse

(BFM Bourse) - Le chiffre d'affaires du détaillant d’articles de décoration et de mobilier pour la maison a progressé de près de 10% au premier trimestre. Si l'environnement commercial est resté peu porteur en France pour les ventes physiques, Maisons du Monde a tiré parti de la dynamique de son enseigne aux Etats-Unis Modani et de l'essor des ventes sur internet.

Très attaqué en Bourse depuis près de deux semaines, le titre Maisons du Monde opère un vif redressement vendredi matin. Grâce à un premier trimestre conforme aux attentes, le distributeur est en mesure de confirmer ses objectifs financiers annuels, ce qui rassure les actionnaires. Vers 10h00, le titre bondit de 12,08% à 18,28 euros.

De janvier à mars, le chiffre d'affaires de Maisons du Monde s'est élevé à 280,3 millions d'euros, 9,9% plus élevé qu'au premier trimestre 2018. Une performance qui apparaît "solide au vu du contexte", souligne Florent Thy-Tine, analyste chez Midcap Partners, en rappelant les difficultés rencontrées sur le marché français.

Des ventes tirées par le numérique et les Etats-Unis

Dans le détail en effet, c'est l'international qui a tiré la performance, avec un bond de 23,5% des revenus, grâce notamment à l'apport de l'américain Modani (dont Maisons du Monde a pris le contrôle en mai 2018) alors que la France n'a affiché que 1%. Par canal de distribution, les ventes en ligne ont progressé de de 21,6%, contre +6,3% pour les ventes physiques.

Il faut dire que le trimestre était particulièrement ardu pour les magasins français (dont la performance est vraisemblablement très dégradée selon Midcap Partners) en raison d'une base de comparaison difficile (plus de 5% de hausse au 1er trimestre 2018), d'un effet calendaire négatif lié au décalage de Pâques en avril au lieu de mars, et globalement de conditions de marché atones dans l'hexagone.

Objectif de rentabilité maintenu

"La poursuite d’une forte croissance à deux chiffres des ventes en ligne et à l’international, ainsi que la performance solide de Modani, démontrent une fois de plus la force de notre marque, la résilience de notre modèle économique et la solidité de notre stratégie omnicanale et internationale", a déclaré la directrice générale de Maisons du Monde, Julie Walbaum. En termes financiers, "Malgré un contexte politique et macroéconomique toujours incertain en Europe, nous sommes confiants, forts de notre offre multi-style, notre expérience client différenciante et notre empreinte omnicanale, dans notre capacité à atteindre nos objectifs annuels d’une croissance des ventes autour de 10% et d’une marge d’Ebitda supérieure à 13%", a-t-elle ajouté.

Une confirmation logique aux yeux du bureau d'études, sachant que le premier trimestre apparaissait comme le plus difficile de l'année a priori et que le groupe a néanmoins dégagé près de 10% de croissance. "La baisse du titre ces derniers jours est selon nous aberrante et offre une formidable opportunité de se positionner sur le best-in-class [le meilleur de sa catégorie] de son secteur avec de hauts niveaux de marges et des relais de croissance bien identifiés", affirme Florent Thy-Tine. Midcap Partners continue à recommander l'achat du titre, ciblant pas moins de 34 euros l'action.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MAISONS DU MONDE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.70 % vs +35.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat