Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LYSOGENE

LYS - FR0013233475 SRD PEA PEA-PME
2.110 € -4.52 % Temps réel Euronext Paris

Lysogene : La mise en suspens d'un essai aux États-Unis plombe le cours de Lysogene

vendredi 5 juin 2020 à 13h30
La mise en suspens d'un essai aux États-Unis plombe le cours de Lysogene

(BFM Bourse) - La firme développe un traitement expérimental du syndrome de Sanfilippo, une très grave maladie neurologique provoquée par un défaut génétique. L'annonce d'une suspension clinique de l'étude de phase avancée "AAVance" menée par Lysogene en vue de documenter sa demande de mise sur le marché entraîne une chute du titre, même si les résultats de l'essai ne devraient pas beaucoup varier puisque 19 des 20 patients prévus ont déjà reçu le traitement.

Propulsé en début d'année par la désignation de "Fast Track" accordée par l'agence américaine du médicament à son programme de thérapie expérimentale LYS-SAF302 dans le traitement de la mucopolysaccharidose (ou syndrome de Sanfilippo) de type IIIA, le cours de Lysogene décroche brutalement vendredi alors que des discussions entre la biotech et cette même agence entraîne une suspension clinique de l'essai de phase 2/3 en cours. Vers 12h30, l'action chutait de 20,49% à 2,95 euros, mais conservait toutefois une solide avance depuis le début de l'année.

La suspension clinique provient de l’observation par IRM de signaux localisés aux points d’injection intracérébraux, indique un bref communiqué de Lysogene. La nature locale des observations suggère un lien potentiel avec l’administration du produit, bien qu'à ce stade aucun symptôme clinique ne puisse être directement imputé à ces observations.

Rare (environ 1 nouveau-né sur 100.000) mais dévastatrice, la mucopolysaccharidose IIIA entraîne le décès précoce des patients, fréquemment avant l'âge de 20 ans. Elle est due à des mutations d'un gène fabriquant une enzyme nécessaire au recyclage d'un composé appelé héparane sulfate (HS) dans les cellules. Faute de permettre ce nettoyage, il se produit une surcharge en HS qui détruit les neurones. En l'absence de toute option thérapeutique pour sa fille Ornella, malheureusement décédée depuis de la maladie, la fondatrice de Lysogene Karen Aiach s'est associée au généticien Olivier Danos pour essayer de mettre au point un traitement de pointe. Il s'agit du LYS-SAF302, une thérapie génique injectée au niveau du cerveau pour délivrer une copie fonctionnelle du gène défaillant et ceci grâce à une administration unique.

Du fait de la suspension, il n'est pour l'instant pas possible d'administrer le produit à de nouveaux patients, mais en pratique 19 des 20 patients recrutés l'avaient déjà reçu. Ces patients continuent évidemment d’être étroitement suivis par leur équipe de soins ce qui devrait permettre, même si l'essai ne reprend pas, d'étudier les données d'efficacité sur un échantillon presque complet.

"Je voudrais remercier les familles pour leur participation dans notre étude” a déclaré le docteur Sophie Olivier, directeur médical de Lysogene. "La sécurité des patients est pour nous une priorité absolue, et nous estimons que le développement clinique du LYS-SAF302 peut offrir des bénéfices significatifs aux patients souffrant de cette maladie dévastatrice", a-t-elle ajouté.

Lysogene va désormais se focaliser sur la collecte d’informations additionnelles et continuer à travailler avec la FDA pour déterminer les prochaines étapes. Néanmoins, pour les investisseurs, c'est un gros point d'interrogation quant à la poursuite du développement du produit.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LYSOGENE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat