Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LOREAL

OR - FR0000120321 SRD PEA PEA-PME
308.800 € -0.64 % Temps réel Euronext Paris

Loreal : Malgré des ventes de maquillage en berne, L'Oréal a pu compter en 2020 sur la Chine et les soins actifs

vendredi 12 février 2021 à 11h56
L'Oréal compte renouer avec la croissance en 2021

(BFM Bourse) - Le cours du numéro 1 mondial des cosmétiques et des soins corporels remonte à proximité de son sommet historique après la publication de résultats 2020 témoignant d'une belle résistance des marges et d'une accentuation du rebond des ventes en fin d'année.

L'impératif de distanciation sociale -et la fermeture généralisée des points de vente- a pesé sur les ventes de maquillage en 2020 du numéro 1 mondial des cosmétiques. Cela ne remet toutefois pas en cause les perspectives de long terme du marché de la beauté, d'autant que la demande pour les produits de soins (cosmétique active) est restée dynamique. Résultat, L'Oréal a limité à 4,1% le repli de son chiffre d'affaires en 2020, tout en préservant sa rentabilité.

Sur l'ensemble de 2020, le chiffre d'affaires du groupe a décliné de 6,3% en données publiées à 27,99 milliards d'euros, équivalent à une baisse organique (à périmètre et taux de changes comparables) de 4,1%. Après un repli de 11,7% au premier semestre en données comparables, les ventes avaient renoué avec la croissance (+1,6%) au troisième trimestre et ce rebond s'est accéléré au quatrième, indique L'Oréal.

"La performance en Chine est spectaculaire"

Sur les trois derniers mois, le chiffre d'affaires enregistre une hausse de +4,8%, toujours en base comparable, avec une envolée de 30,7% de la division cosmétique active et une augmentation de 16,6% des ventes en Asie Pacifique (face à une stabilité en Amérique du Nord et un repli d'encore 5,9% en Europe de l'Ouest). "La performance en Chine [non divulguée spécifiquement NDLR] est spectaculaire, et sa contribution à la performance du groupe est importante", a souligné Jean-Paul Agon, qui passera en mai le relais à Nicolas Hieronimus après plus de quarante ans de carrière au sein du groupe, dont dix ans en tant que PDG.

La division cosmétique active regroupe des marques comme "La RochePosay, Vichy et SkinCeuticals, développées et recommandées par des professionnels de la santé – dermatologues, pédiatres et autres médecins" qui ont pour mission "d’améliorer la beauté et la santé de sa peau", précisait le groupe dans son dernier document d'enregistrement universel.

Sur l'ensemble de l'année 2020, les ventes de la division cosmétique active sont en progression de 18,9% (en données comparables), contre une baisse de 8,1% pour la branche L'Oréal luxe, de 6,4% pour les produits professionnels et de 4,7% pour les produits grand public. Par zone géographique, seule la zone Asie-Pacifique (+3,5% par rapport à 2019 en données comparables) est dans le vert, l'Europe de l'Ouest étant la région la plus touchée par le déclin des ventes (-10,3%).

Une marge d'exploitation stable par rapport à 2019

Fort de son avance en digital et en e-commerce, qui s’est encore accrue pendant la crise (en augmentation de 62%, la part des ventes en ligne a grimpé à 26,6% du chiffre d'affaires), le groupe a pu pallier dans une large mesure les fermetures de points de vente. Associé à un contrôle rigoureux des coûts administratifs et commerciaux, cela a permis de maintenir sa marge d'exploitation à 18,6%, identique à 2019, soit un résultat d'exploitation de 5,209 milliard d'euros. Le résultat net part du groupe est ressorti en repli de 5% à 3,563 milliards d'euros.

Sur ces bases, la direction propose le versement d'un dividende de 4 euros, contre 3,85 euros l'année précédente. Ce dividende sera détaché le 27 avril et mis en paiement le 29.

Un cours proche de son record historique

"Fort de ses choix stratégiques, et d’une politique volontariste tout au long de l’année, L’Oréal a su s’adapter au contexte inédit de cette terrible crise pandémique avec rapidité et agilité, a accéléré toutes ses transformations et en sortira renforcé", a conclu Jean-Paul Agon. "En ce début d’année, qui reste marqué par le caractère incertain de l’évolution de la pandémie, mais aussi par un appétit intact des consommateurs du monde entier pour la beauté, nous sommes confiants dans notre capacité, cette année encore, à surperformer le marché et, sous réserve de l’évolution de la crise sanitaire, à réaliser une année de croissance du chiffre d’affaires et des résultats".

Des perspectives saluées par les investisseurs : vers 11h00 vendredi, le titre L'Oréal grimpait de 2,88% à 317,90 euros (soit près de 178 milliards d'euros de capitalisation), non loin du pic historique de 321 euros touché en novembre dernier.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LOREAL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+320.30 % vs +16.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat